Ancien prieuré Saint-Michel de Grandmont

Désignation

Dénomination de l'édifice

Prieuré

Genre du destinataire

De grandmontains

Titre courant

Ancien prieuré Saint-Michel de Grandmont

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hérault (34) ; Saint-Privat

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

E 110 à 114

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 12e siècle ; 13e siècle ; 19e siècle

Description historique

Fondé en 1076 au nord de Limoges par un ermite nommé Etienne, l'ordre de Grandmont se développa rapidement et de nouvelles "celles" furent fondées, notamment en Languedoc. Le monastère du Lodévois était d'une des quatre "celles" du Languedoc, et l'une des premières de l'ordre, tant par l'ancienneté de la fondation que par l'importance de la communauté. L'ordre subsista jusqu'en 1772. Saint-Michel fut fondé en 1128. La chapelle romane alors édifiée fut remplacée à la fin du 12e siècle par l'église actuelle. Au 14e siècle s'amorce le déclin de l'ordre. En 1772, lorsque l'ordre fut supprimé, il ne restait plus que deux moines à Saint-Michel. Le domaine est vendu comme bien national en 1791. L'église est la partie la plus ancienne du prieuré. Construite à la fin du 12e siècle, elle présente une nef unique couverte d'une voûte en berceau légèrement brisé. L'abside semi-circulaire, plus large que la nef, est voûtée en cul de four précédé par une partie en berceau. Seule la porte nord présente un décor d'allure gothique. Au sud, la porte des moines ouvre sur le cloître. Au 14e siècle, construction de la chapelle Saint-Michel. Le clocher, seule entorse à l'austérité de l'ordre, fut édifié assez tardivement (fin 13e-début 14e siècle). De plan carré, le cloître appartient à une seconde tranche de travaux (début 13e siècle). Des galeries sont séparées du préau par un mur bahuit sur lequel s'élèvent des colonnettes jumelées, alternant avec des piles rectangulaires qui reçoivent les retombées des arcs plein-cintre géminés. Les galeries sont couvertes de voûtes sur croisées d'ogives toriques. Les différentes parties des bâtiments monastiques sont encore visibles. A l'est, le "couloir des morts", la salle capitulaire, la salle des moines et un vestibule donnant sur les champs. L'aile sud était autrefois entièrement occupée par le réfectoire et la cuisine. L'aile ouest abritait, à l'origine, les communs et autres locaux utilitaires.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement ; protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1953/06/23 : inscrit MH ; 1981/10/26 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les terrains entourant les bâtiments de l'ancien prieuré, et les plantations qui s'y trouvent (cad. E 110, 111, 114) : inscription par arrêté du 23 juin 1953 - L'ancien prieuré (cad. E 112, 113) : classement par arrêté du 26 octobre 1981

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée ; propriété privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée : ancien prieuré ; propriété d'une personne privée : terrains entourant l'ancien prieuré

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34286

1/101