Ancienne église Saint-Martin-du-Jaur

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Ancienne église Saint-Martin-du-Jaur

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hérault (34) ; Saint-Pons-de-Thomières ; place du Foiral

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Foiral (place du)

Références cadastrales

AC 146, 147, 149, 153 à 156

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Le Jaur

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 15e siècle, 1er quart 17e siècle

Description historique

Première mention au 10e siècle dans la charte de fondation de l'abbaye de Saint-Pons (936). L'église actuelle, du 15e siècle, a remplacé une église romane à trois nefs du 11e ou 12e siècle. En 1789, la paroisse fut tranférée à la cathédrale et le culte fut supprimé à Saint-Martin. Depuis, l'église est abandonnée. L'emplacement de l'église actuelle, à quelques mètres de la source du Jaur, est un lieu de culte dont la permanence s'est maintenue du Néolithique jusqu'en 1789. L'église actuelle, d'un gothique assez tardif, semble être l'oeuvre du 15e siècle sur l'emplacement d'un édifice roman dont certaines parties furent conservées (massif carré dans l'angle nord-ouest de la nef ; façade occidentale ; porte méridionale dans l'avant-dernière travée). Le sanctuaire par contre est beaucoup plus récent que la nef et doit correspondre à une reconstruction de la fin du 16e ou du 17e siècle, consécutive aux guerres de Religion. Derrière le premier arc diaphragme de la nef, à l'est, apparaissent les amorces des ogives primitives de l'ancien choeur. L'édifice est à nef unique avec chapelles latérales et chevet polygonal. La nef est divisée en cinq travées par cinq arcs diaphragmes plein cintre qui reposent par l'intermédiaire de chapiteaux sur des demi-colonnes engagées sur dosserets. Sur les rampants des arcs viennent s'appuyer les pannes et les chevrons de la toiture. Les arcs diaphragmes sont contenus à l'extérieur par d'épais contreforts à retraite. Entre ces derniers sont venues se loger les chapelles latérales qui s'ouvrent sur la nef par de grands arcs brisés. Ces dernières sont couvertes de voûtes sur croisée d'ogives. Au niveau de la quatrième travée, au sud, se trouve l'ancienne porte d'entrée de l'église, en arc brisé et arrière voussure en plein cintre. L'angle nord-ouest de la nef est occupé par un massif de maçonnerie qui semble correspondre à une disposition primitive en relation avec l'église romane antérieure. L'intérieur de ce corps de bâtiment semble correspondre à la base d'un clocher primitif. L'abside pentagonale était autrefois couverte de voutins sur ogives dont seules les naissances sont encore en place. Cette église représente pour l'histoire locale un édifice de première importance puisque c'est autour de ce lieu de culte que s'est fixé le bourg de Thomières.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1984/05/04 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise Saint-Martin-du-Jaur (parties restantes de l'ancienne) (cad. AC 146, 147, 149, 153 à 156) : inscription par arrêté du 4 mai 1984

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM34001401

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34284

1/46
église Saint-Martin-du-Jaur (ancienne)
église Saint-Martin-du-Jaur (ancienne)
© Monuments Historiques
Voir la notice image