Tour dite des Prisons

Désignation

Dénomination de l'édifice

Édifice fortifié

Titre courant

Tour dite des Prisons

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hérault (34) ; Saint-Guilhem-le-Désert

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

AB 201

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Le Verdus

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle

Description historique

Dans la tradition locale, cette tour est connue sous le nom de "tour des prisons" sans que l'on sache exactement à quand remonte son utilisation comme geôle. L'ouvrage, au moins à sa base, est roman et paraît dater, par certains détails, du début du 12e siècle. Par la suite, l'ouvrage fut repris et surélevé, percé de nombreuses archères et couronné de merlons. Il servit ensuite de grange. L'édifice se présente comme une tour carrée, haute d'environ quatorze mètres. L'accès se fait par une ruelle montante donnant, à gauche, sur une cour intérieure autrefois fermée par une porte dont l'arc subsiste. Le portail d'entrée, moderne, laisse voir une partie de l'ancienne porte romane en plein cintre qui comportait un tympan demi-circulaire plein. Cet élément est assez caractéristique pour pouvoir rapporter la base de l'édifice au 12e siècle. A partir de la moitié de sa hauteur, la tour présente un appareil plus grand et plus soigné qu'à la base.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1965/05/06 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Tour dite des Prisons (cad. AB 201) : inscription par arrêté du 6 mai 1965

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34261

1/9