Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie 34 Lodève

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Alsace-Lorraine (place) 5

Références cadastrales

G 634

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Description historique

Au 16e siècle, ainsi qu'au 17e, la plupart des maisons de ce quartier proche de la cathédrale étaient habitées par des prêtres, des chanoines, les uns propriétaires, les autres emphytéotes de l'évêque. En 1650, la maison fut vendue à François Bosquet, évêque de Lodève. En 1767, elle est propriété d'une famille de riches marchands drapiers lodèvois. Au 19e siècle, l'immeuble a été morcelé par la vente des parties en façade sur le Jeu de Ballon à l'est, et de dépendances au sud. L'ensemble s'élève de deux étages sur rez-de-chaussée. Toutes les fenêtres sont cintrées. Couronnant le tout, la corniche est constituée par un puissant boudin, surmonté d'un grand cavet et d'un listel. L'entrée a été placée à gauche de la façade sur la rue Vieille-Commune. On a voulu constituer une sorte d'avant-corps dont l'élévation se limite aux deux premiers étages : à la base, pilastres à refends ; au-dessus, pilastres nus et, couronnant le tout, fronton circulaire se détachant en avant du bandeau du deuxième étage. L'encadrement intérieur de la porte se compose d'un large bandeau. La clef, massive, se compose de trois grands claveaux en saillie, le claveau central rejoignant le balcon par un moellon interposé. Comme les cales analogues sont placées entre ce même balcon et les consoles latérales, on a l'impression que ce balcon a été rajouté après coup. Les vantaux de la porte sont anciens, à panneaux d'encadrement courbes, l'épais panneau de base orné de bossages rustiques. Les parties les plus intéressantes du premier étage sont les ferronneries qui comprennent l'imposte de la baie et le balcon. L'imposte demi-circulaire est composée de volutes en C encadrant un motif central en soufflet contenant un monogramme. Le balcon, cintré comme sa pierre d'appui et l'entrée située au-dessous, est composé de trois panneaux, séparés par deux balustres, et de deux retours latéraux. Le panneau central est axé sur une tige ronde perlée et feuillue, et sur un motif de base en forme de coquille. Le remplage est constitué par des volutes en C, de rares volutes en S et de quelques boucles.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, ferronnerie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1964/02/03 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Portail et balcon qui le surmonte (cad. G 634) : inscription par arrêté du 3 février 1964

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Portail,balcon

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34142

1/7
maison
maison
© Monuments historiques
Voir la notice image