POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie ; Hérault (34) ; Clermont-l'Hérault ; place Commandant-Paul-Demarne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Commandant-Paul-Demarne (place)

Références cadastrales

AD 251

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle

Description historique

Immeuble de plan triangulaire qui s'est agrandi, après la Révolution, par l'aménagement des parcelles contigues aux remparts. La partie ancienne sert encore d'entrée privée. La porte d'entrée, en plein cintre, présente un encadrement profondément creusé en niche et orné de refends qui se continuent aux pilastres extérieurs saillants. L'arc intérieur, décoré de trois règles, repose sur des impostes également formées de moulures plates : règles, filets et listel. La clef, en relief, est sculptée de guirlandes et rejoint la clef de l'arc extérieur, surmontée d'une double coquille. Les pilastres sont chargés de consoles de style Louis XV, décorés de roses à la base. Un fronton circulaire domine l'ensemble. Les vantaux paraissent d'époque. Ce sont de grands panneaux moulurés. Au-dessus, l'imposte demi-circulaire est fermée par une grille à tiges rayonnantes, symétriques et légèrement courbées vers le bas, excepté la tige médiane verticale qui est ornée d'un feuillage de tôle et accostée de deux volutes dont les enroulements s'opposent. Au premier étage, la fenêtre est ornée d'une clef saillante, sculptée dans le même style, de même qu'au second étage. L'encadrement de ces baies est en saillie, le linteau en arc de cercle. La baie du premier étage est munie d'une grille en fer forgé, galbée. La composition est ordonnée symétriquement autour du motif central habituel : une fleur de lys à trois pétales. Chaque pétale est formé de deux volutes opposées, les pétales latéraux recourbés vers le bas. La base ou cupule de la fleur est silhouettée par deux boucles opposées, unies à une tige verticale médiane, courte et perlée, portant deux feuilles opposées. Le décor latéral est un simple remplissage par une série de volutes, soit juxtaposées, soit entrecroisées, parfois bouclées sur elles-mêmes. Les pilastres latéraux se réduisent à une barre verticale, raccordée en haut et en bas à une volute et à une tige perlée portant deux feuilles.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; ferronnerie ; menuiserie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1984/05/30 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Parties suivantes donnant sur le passage des Jacobins : porte sur rue avec le balcon la surmontant ; porte intérieure donnant accès à l'escalier (cad. AD 251) : inscription par arrêté du 30 mai 1984

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

34079

1/15