Domaine de Saint-Privat

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Domaine de Saint-Privat

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Vers-Pont-du-Gard

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

D 21, 24 à 27, 30 à 32, 34 à 38, 40, 42 à 45, 47, 69

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

12e siècle, 1er quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1922

Description historique

Château construit sur l'emplacement d'une villa gallo-romaine, avec quelques vestiges d'un fort du 12e siècle, trois tours carrées à bossages et des traces d'importants réaménagements des 15e, 16e, 17e et 18e siècles. Les serres datent d'une reconstitution des jardins au 19e siècle. Le domaine est acquis en 1916 par Jacques Rouché (1862-1957), directeur de l'Opéra de Paris puis de la Réunion des Musées nationaux. Jacques Rouché réaménage les jardins, installant, à la place du potager, un jardin à la française selon les goûts de l'époque (influence d'Achille Duchêne). Il réalise aussi un buffet d'eau à l'imitation de celui de la Mogère à Montpellier. En 1922, Rouché commande à son ami Georges Desvallières (1861-1950), l'un des fondateurs des Ateliers d'Art Sacré, la décoration de la petite chapelle du 18e siècle. Les peintures à l'huile sur toile marouflée traduisent la vision de l'artiste du sacrifice de la guerre de 14-18, qu'il avait vécue dans les tranchées.

Description

Typologie de plan

Jardin régulier

Technique du décor des immeubles par nature

Menuiserie, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement, classé MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/09/01 : inscrit MH ; 1995/02/17 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château, à l'exception des pièces classées ; tour isolée ; cour d'honneur avec son sous-sol et l'aile est en contrebas, dite des caves (cad. D 32) : inscription par arrêté du 1er septembre 1992 - Dans le château, les trois pièces décorées de boiseries du 18e siècle : le salon des échos, la salle des Gardes ouvrant sur la façade nord, le salon de la Paix (ou salon des quatre cheminées) (cad. D 32) ; chapelle, avec son décor (cad. D 31) ; enclos muré situé derrière la chapelle (cad. D 30) ; avant-parc avec les douves (cad. D 36 à 38, 40, 42, 43) ; parc ou terrasse haute avec les douves, les murs de soutènement ainsi que le bassin et l'ensemble de la statuaire (cad. D 26, 27) ; jardin ou terrasse basse avec sa porte d'entrée dite porte des fleurs, les murs de soutènement, la statuaire ainsi que l'orangerie et le nymphée (cad. D 25, 69) ; moulin et son bief (cad. D 34, 35) ; ferme fortifée (cad. D 21) ; ancienne magnanerie accolée à un bâtiment de logements dit l'ancienne métairie et serre située face au potager (cad. D 44) , ainsi que le potager (cad. D 47) ; glacière (cad. D 45) ; sol de l'ensemble des parcelles du domaine (cad. D 21, 24 à 27, 30 à 32, 34 à 38, 40, 42 à 45, 47, 69) : classement par arrêté du 17 février 1995

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Jardin potager,glacière,serre,ferme,moulin,nymphée,orangerie,terrasse,cour,chapelle,enclos,douves,parc,bassin,jardin,magnanerie,tour,porte,statue,jardin d'agrément,décor intérieur

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 22 03 1965 (arrêté) annulée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/168
domaine de Saint-Privat
domaine de Saint-Privat
© Monuments historiques
Voir la notice image