Eglise paroissiale Saint-Grégoire

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise paroissiale Saint-Grégoire

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Théziers

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

AK 276

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 16e siècle, 17e siècle, 19e siècle

Description historique

Fortifiée, l'église a été construite sur le rocher. La sacristie, creusée dans le rocher, porte la tour et le clocher, construit au-dessus de l'arc triomphal (17e siècle, repris au 19e). A l'origine, petite église romane dont il subsiste encore l'abside et la nef en berceau. Elle a subi deux agrandissements successifs : d'abord en longueur par l'addition, vers l'ouest, d'une travée voûtée à liernes et tiercerons ; ensuite en largeur par l'adjonction d'une nef plus grande au sud de l'ancienne. L'ancienne église romane se retrouve dans l'actuel collatéral nord, composée d'une nef en berceau et d'une abside demi-circulaire. La travée de fond voûtée à liernes et tiercerons, date de 1537. La grande nef a été construite au 17e siècle. Son mur oriental, sans saillie de chevet, coupe l'ancien rempart au contact de la porte fortifiée. Cette dernière addition comprend trois travées dont les séparations sont marquées par d'épais contreforts extérieurs. La porte sud s'ouvre entre deux pilastres doriques aux impostes moulurées. La frise est décorée de six triglyphes, chacun portant une gouttes en suspension. Les métopes sont nues, à l'exception de celle située au centre, qui porte un bucrane avec de petites chutes de feuillages. Le fronton rompu, orné de denticules, encadre une niche à coquille, elle-même encadrée de pilastres ioniques dont les impostes à volutes sont ornées d'oves et de chapelets. Le tout est surmonté d'une large architrave à règles, d'une frise nue et d'un fronton triangulaire à denticules. Ce portail superpose les ordres dorique et ionique.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1986/11/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise paroissiale (cad. AK 276) : inscription par arrêté du 26 novembre 1986

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM30001823, PM30001825, PM30001824, PM30001826, PM30001830, PM30001829, PM30001827, PM30001822, PM30001828

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

30328