Ancienne citadelle

Désignation

Dénomination de l'édifice

Citadelle

Titre courant

Ancienne citadelle

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Pont-Saint-Esprit

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Rhône (le)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 19e siècle

Description historique

La citadelle comprend, dans un assez grand périmètre fermé par de hauts murs, des bâtiments modernes établis au niveau normal par rapport à la cour intérieure et, en contre-bas, du côté du fleuve, des vestiges de constructions des 14e et 15e siècles, résultant de l'ancien hôpital et de fortifications élevées probablement par Vauban. De l'hôpital "de l'Oeuvre du Pont", achevé peu après 1333, ne subsiste que le portail d'entrée de l'ancienne chapelle, une partie des bas-côtés nord et quelques vestiges dispersés et emprisonnés dans les fortifications. Sont également conservées plusieurs portes et portails, des fragments de colonnes, de piliers, d'arcs, qui se trouvent presque entièrement dans la masse des constructions du 17e siècle. Les anciens murs de l'hôpital ont été utilisés pour la construction des fortifications en les englobant ou en les doublant. Les salles sont recouvertes par des terrasses et le pont dont la tête était gardée par la citadelle. Celles portant la mention "souterrain" sont surmontées par des bâtiments modernes abritant des ateliers et dépôts d'armes dont l'accès se trouve au niveau normal de la cour. Les bâtiments comprenaient également l'église Notre-Dame-du-Plan, commencée vers 1310 (à l'exception d'un oratoire plus ancien). En 1474, Louis XI donne, lors de son passage, les ressources nécessaires pour l'élévation d'un portail somptueux. Ce portail comprend deux séries de voussures ornées. Les sections de voussures sont délimitées par trois cordons de feuillage finement sculptés. Un gâble surmonte le portail, décoré d'une rosace centrale à douze rayons et de cinq petites rosaces dans les écoinçons. Encadrant ce gâble, le mur de façade offre quatre rangées superposées de niches à section semi-circulaire dans lesquelles étaient placées quarante statuettes. Le mur sud du grand hôpital est embelli par d'autres arcatures à pinacles. La citadelle a été construite sur les ordres du colonel d'Ornano, de 1584 à 1592, augmentée et remaniée en 1621, enfin ruinée par les bombardements de 1944. La maison de l'oeuvre, ou maison du roi, est édificée de l'autre côté de l'entrée du pont. Bâtie vers 1310, elle a été reconstruite au milieu du 15e siècle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1910/11/19 : classé MH ; 1951/01/18 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Portail de l'ancienne chapelle de l'Hôpital ; deux contreforts encadrant à droite et à gauche la façade méridionale ; porte à voussures qui donnait autrefois accès à la chapelle ; fronton et arcatures surmontant les portes ; façade Nord : classement par arrêté du 19 novembre 1910 ; Chapelle et ses dépendances ; salle de l'Hôpital ; porte de la citadelle : inscription par arrêté du 18 janvier 1951

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Porte,portail,élévation

Référence aux objets conservés

PM30000239

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

30202

1/34
citadelle (ancienne)
citadelle (ancienne)
© Monuments historiques
Voir la notice image