POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Nîmes ; 3 rue du Mûrier-d'Espagne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Mûrier-d'Espagne (rue du) 3

Références cadastrales

DO 1326, anciennement L 144 à 146

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Description historique

Le propriétaire est connu depuis 1671. L'immeuble comprenait alors une maison et le porche. La cour intérieure n'en faisait pas partie, mais dépendait de l'hôtel situé au 15 rue des Lombards. Cette construction est certainement antérieure à 1774, date de l'alignement d'une maison voisine sur la façade. L'escalier se situerait, selon le style des limons et de la ferronnerie, dans la période 1740-1754. Le portail d'entrée s'ouvre sous un arc en segment de cercle et est décoré de refends à crossettes, d'une grande clef à canaux, avec volutes latérales, et de deux pilastres à volutes d'angle, l'échine ornée d'oves à dards. L'entablement est mouluré. Un passage biais conduit au vestibule et à l'escalier. La volée de départ se situe au fond du vestibule. Les limons, de même que le pourtour intérieur du palier ajouré, sont supportés par des arcs très tendus, à clefs pendantes décorées de feuillages. Quant à la rampe, les grands panneaux ne sont séparés les uns des autres que par des barres de renfort. Il n'existe que des pilastres d'angle, comportant une double volute en C, cloisonnée par des demi-ovales à boules, et raccordée à des S qui se relient symétriquement à la base. Les grands panneaux présentent généralement un motif central de fleuron à trois pétales lobés, dans un remplage de volutes symétriques, à rebroussements. Quelques panneaux, au premier étage, ont un médaillon central ovale contenant, soit deux ancres entrecroisées, soit un monogramme. La même disposition se répète sur deux étages, aussi bien pour la ferronnerie que pour les limons à pendentifs. Au troisième étage, l'escalier se continue mais avec une simple rampe à barreaux droits.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1964/03/04 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Rampe d'escalier en fer forgé (cad. DO 1326) : inscription par arrêté du 4 mars 1964

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM30000231

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

30189

1/11