Fontaine de l'Esplanade, dite fontaine Pradier

Désignation

Dénomination de l'édifice

Fontaine

Titre courant

Fontaine de l'Esplanade, dite fontaine Pradier

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Nîmes ; place de la Libération

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Libération (place de la)

Références cadastrales

Non cadastré, domaine public

Historique

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Auteur de l'édifice

Pradier (maître de l'oeuvre)

Description historique

En 1840, l'arrivée du chemin de fer à Nîmes incite la municipalité à créer un monument artistique digne d'une nouvelle entrée triomphale dans le centre de la ville et à proximité du palais de justice néo-classique. Le concours lancé en 1844 pour une fontaine monumentale est remporté par Charles Questel pour le dessin. Elle sera réalisée par Pradier qui appartient à une famille protestante locale. Elle sera inaugurée en 1851. La fontaine symbolise Nîmes et les quatre sources d'approvisionnement : fontaine Nemosa, fontaine de l'Eure à Lezès, Gardon et Rhône. Les cinq figures sont réalisées en marbre blanc.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/11/16 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Fontaine de l'Esplanade, dite fontaine Pradier (cad. non cadastré ; domaine public) : inscription par arrêté du 16 novembre 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

30189

1/20
fontaine de l'Esplanade ; fontaine Pradier
fontaine de l'Esplanade ; fontaine Pradier
© Monuments historiques
Voir la notice image