Eglise Saint-André

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-André

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Conqueyrac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

B 73

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 17e siècle

Description historique

Mentionnée en 1256, l'église était le siège d'un prieuré séculier, uni à la mense du chapitre cathédral de Nîmes. L'édifice se compose d'une nef unique, sans chapelles, prolongée à l'est par une travée de choeur et par un sanctuaire demi-circulaire moins élevé. Clocher-arcades sur le mur de fond. Aucun décor. La travée de choeur est plus large que les travées de nef et fait saillie à l'extérieur. Aucune différence, ni de matériau ni d'appareil, ne se distingue entre les murs de l'abside, du choeur ou de la nef, ce qui permet de supposer que l'ensemble de la construction peut être attribué à une même époque malgré la structure du choeur qui pourrait laisser supposer deux campagnes successives. La nef peut alors être légèrement postérieure. Toutes les couvertures primitives devaient être en lauzes. Sur le mur du fond, le clocheton à une seule arcade paraît de construction plus récente.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1973/03/15 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise Saint-André (cad. B 73) : inscription par arrêté du 15 mars 1973

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

30093

1/16
église Saint-André
église Saint-André
© Monuments historiques
Voir la notice image