Chapelle des Pénitents-Blancs

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Genre du destinataire

De pénitents blancs

Précision sur la dénomination de l'édifice - hors lexique

Chapelle de confrérie

Titre courant

Chapelle des Pénitents-Blancs

Localisation

Localisation

Occitanie ; Gard (30) ; Aigues-Mortes ; rue de la République

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

République (rue de la)

Références cadastrales

AB 1

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Milieu 17e siècle, 1er quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1818

Description historique

La confrérie des Pénitents Blancs fut fondée en 1625 par des dissidents de celle des Pénitents Gris. La chapelle a probablement été construite à cette époque (date 1668 sur le portail). Pendant la Révolution, elle servit de siège aux Sans Culottes et fut dépouillée de son mobilier. Rachetée en 1796, elle est utilisée comme église paroissiale puis reprise par les Pénitents qui reconstruisent le choeur. En 1818, l'agrandissement néo-classique est confié à l'ingénieur Durand. Un tableau est commandé au peintre Xavier Sigalon. Le choeur semi circulaire a été reconstruit ; l'articulation avec la chapelle se fait par un arc triomphal en forme de serlienne. La peinture du cul de four, qui prolonge la scène peinte par Silagon de la Pentecôte, est contemporaine. L'éclairage naturel a certainement été conçu en fonction de ce décor.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2007/08/06 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

La chapelle (cad. AB 1) : classement par arrêté du 6 août 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Décor intérieur

Référence aux objets conservés

PM30000001, PM30000936, PM30000938, PM30000937, PM30000939, PM30000940

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 06 12 1949 (chapelle) (arrêté) annulée. Objets mobiliers protégés : toile monumentale de Sigalon "Pentecôte" classée OM 30 09 1911 ; quatre toiles de Auguste Glaize inscrites OM 31 12 1981.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la confrérie des pénitents blancs d'Aigues-Mortes

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

30003

1/18
façade nord, vue générale
façade nord, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image