Ruines du château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Ruines du château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Saissac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

C 362

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Bernassonne ; l'Aiguebelle

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 14e siècle, 16e siècle

Description historique

Le château-fort existait au 10e siècle : en 960, il est cédé au comte de Carcassonne par l'évêque de Toulouse. Au début du 15e siècle, Saissac était une baronnie qui donnait entrée aux Etats de Languedoc. En 1604, érection en marquisat. En 1715, entrée par alliance dans la maison de Luynes, mais ceux-ci n'y résidèrent pas. La croisade albigeoise n'a pas entraîné la destruction du château-fort primitif, mais tout au plus son démantèlement. D'importantes constructions ont été réalisées au 16e siècle, et les défenses renforcées. Au milieu du 17e siècle, le château comprenait habitations, tours, écuries, basses-cours, jardin et terres vacantes alentour. La décadence qui toucha le château semble correspondre au moment où la baronnie qui donnait entrée aux Etats fut transférée sur Pezens, en 1670. En 1759, l'édifice est décrit comme ruiné en grande partie. Les ravins assurent une défense sur trois côtés. Au nord se trouvait le pont-levis. L'enceinte dessine un trapèze. Au pont-levis se trouvait une première basse-cour bordée à l'est par d'étroits bâtiments et à l'ouest par une courtine aux saillants munis d'échauguettes. La muraille du donjon bornait cette esplanade au sud. Les principaux bâtiments étaient compris entre cette muraille au nord et le mur. A l'est de cette partie, les défenses étaient renforcées par deux tours carrées. A l'ouest, la courtine était pourvue de canonnières. Plus au sud et en contre-bas se trouvait la seconde basse-cour, suivie d'une nouvelle esplanade, limitée au sud par une courtine flanquée de deux tourelles rondes. Une seconde entrée était ménagée dans la courtine ouest, avec un passage en chicane. A l'ouest de ce passage se trouvait, au 17e siècle, le grand jardin.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1926/02/17 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château (ruines) (cad. C 362) : inscription par arrêté du 17 février 1926

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de la culture

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11367

1/21
château (ruines)
château (ruines)
© Monuments Historiques
Voir la notice image