Ancienne glacière

Désignation

Dénomination de l'édifice

Glacière

Titre courant

Ancienne glacière

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Pradelles-Cabardès

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Lieu-dit

Plô de la Prade

Références cadastrales

B 123

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle

Description historique

Les premiers documents mentionnant la commercialisation de la glace datent de 1659. Ce commerce, monopole royal, passe pour la première fois en Languedoc aux fermiers-généraux en octobre 1659. Par lettres patentes données le 31 octobre 1659 à Toulouse, le roi autorise la construction de glacières dans la province et la vente de la glace. Les contrats de sous-fermages se multiplient à partir de 1709. Face à cette nouvelle organisation qui les dessert, les clients obtiennent l'autorisation de construire des glacières dans les villages où les fermiers n'en avaient pas établi, ce qui entraîne le déclin de ce commerce. Ce dernier réapparaît autour de 1850 sous forme d'entreprises indépendantes, et ce jusqu'en 1920, date de l'apparition de la glace artificielle. C'est à partir de cette époque que les glacières cessent définitivement de fonctionner. La commune compte une douzaine de glacières autrefois alimentées par la neige du Pic de Nore. De plan sensiblement circulaire, cette glacière se présente comme une sorte de cylindre maçonné, creusé dans le sol, d'environ huit mètres de diamètre. Sa profondeur est d'environ six mètres par rapport au niveau du sol. Quatre portes placées dans les deux axes permettaient, grâce à leur seuil plongeant, de remplir rapidement la glacière. Seule une porte était munie d'un sas. Légèrement en-dessous du niveau du sol extérieur, sont encrés trois arcs doubleaux maçonnés. Il s'agit de cintres surbaissés dont l'extrados a été chargé au niveau des reins et du faîte pour obtenir deux rampants rectilignes sur lesquels s'appuient les deux versants de la toiture. Celle-ci prend pratiquement naissance au niveau du sol. Elle est portée par un ensemble de pannes qui prennent appuis sur les arcs et sont couvertes de voliges. La toiture est en ardoise.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1986/06/19 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ancienne glacière : inscription par arrêté du 19 juin 1986

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11297

1/21
glacière
glacière
© Monuments Historiques
Voir la notice image