Ruines de l'ancienne église Notre-Dame-des-Oubiels

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Ruines de l'ancienne église Notre-Dame-des-Oubiels

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Portel-des-Corbières

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Lieu-dit

La Gleizo vieilho

Références cadastrales

B 224

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

La Berre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle

Description historique

Cette église marque l'emplacement d'une localité disparue, les Ouviels, mentionnée en 990. Il y fut édifiée une église mentionnée en 1080, à la collation de l'archevêque de Narbonne. Vers 1644, une nouvelle église paroissiale, sous la même invocation, fut construite, pour plus de commodité, dans le village même de Portel. Du premier édifice ne subsistent que le chevet, le clocher, une partie du transept et de la nef. Il était entièrement voûté. Sa construction peut être rapportée à la seconde moitié du 13e siècle. La partie supérieure du clocher paraît toutefois plus récente : c'est la seule partie qui ne soit pas en pierre d'appareil. Le chevet est pentagonal. La voûte est supportée par des nervures profilées en boudin à bec méplat, renforcées par des dosserets. Les voûtins appareillés supportent la maçonnerie en blocage de la couverture par l'intermédiaire de grands carreaux peu épais. Chapiteaux sculptés. Ce sanctuaire était muni de deux niches dont la plus grande était une piscine double dont se distingue encore l'arcature géminée. Dans la face nord-est, à environ six mètres du sol, une des pierres, sans doute un remploi de l'édifice primitif, porte, sculpté en réserve, un entrelac roman archaïque, noué en huit, les extrémités libres ramifiées symétriquement. La première travée de nef, prolongée latéralement par deux chapelles, peut être considérée comme un transept. Ce transept est voûté, comme le sanctuaire, sur ogives. De la nef ne subsiste que la première travée. Le clocher s'élève au-dessus du bras sud du transept. La tour est ajourée, à l'étage supérieur, par des baies en plein cintre.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1973/09/17 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise Notre-Dame-des-Oubiels (ruines de l'ancienne) (cad. B 224) : classement par arrêté du 17 septembre 1973

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une association

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11295

1/12
église Notre-Dame-des-Oubiels (ruines de l'ancienne)
église Notre-Dame-des-Oubiels (ruines de l'ancienne)
© Monuments Historiques
Voir la notice image