Ancienne église cistercienne Notre-Dame des Olieux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Genre du destinataire

De cisterciens

Titre courant

Ancienne église cistercienne Notre-Dame des Olieux

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Narbonne ; route de Gruissan

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Lieu-dit

Domaine des Monges

Adresse de l'édifice

Gruissan (route de)

Références cadastrales

2004 D 1187

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En écart

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 19e siècle

Description historique

L'ancienne église des Olieux (ou oliviers) est le vestige d'une abbaye cistercienne fondée en 1204 et abandonnée depuis 1614 par les moniales. Le monastère prospéra rapidement au cours du 13e siècle. Les religieuses se réfugièrent dans la cité de Narbonne à plusieurs reprises, lors des invasions de routiers et autres pillards en 1393. L'abandon du monastère est une conséquence des troubles de 1574. Les religieuses demandèrent au conseil de ville une maison dans les murs de Narbonne pour un transfert qui devait être provisoire. Le prieur de Fontfroide en profita pour tenter de s'emparer du monastère, mais en 1600, les religieuses parvinrent à faire réintégrer les Bernardines dans leur droit. Les bâtiments étaient en ruines et finalement les religieuses s'installèrent définitivement à Narbonne à partir de 1614. Depuis son abandon, le domaine des Olieux n'était connu que sous le nom de métairie ou grange des Monges. La propriété fut achetée à la Révolution par un négrier qui effectua des travaux en 1804 : abattement de la travée du fond de l'église et clôture du restant par un mur percé d'une porte. Suivant la tradition cistercienne, l'église est blottie au pied d'une colline. Le plan est rectangulaire et le chevet éclairé par trois fenêtres, symbole de la Trinité. La nef devait compter primitivement quatre travées dont une de choeur. Les trois travées restantes sont voûtées sur ogives avec doubleaux et formerets. Chapiteaux sculptés. Les constructions du 19e siècle comprennent des bâtiments qui encadrent l'entrée ouest ; le bâtiment au sud de la première travée ; à l'intérieur, le mur transversal qui sépare le bâtiment en deux.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1951/02/12 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

L'ancienne église : inscription par arrêté du 12 février 1951

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Site classé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Massif de la Clape : site classé 09 03 1973 (arrêté).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11262