Maison

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Maison

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Limoux ; 57 rue de la Blanquerie

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Adresse de l'édifice

Blanquerie (rue de la) 57

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle

Description historique

Les origines de cette maison ne sont pas connues. Elle remonte sans doute au 14e siècle. Au milieu du 16e siècle, elle abrite un hôpital pour les pauvres. En 1753, cette institution charitable porte le nom de "Dames religieuses hospitalières". Leur enclos s'est alors considérablement agrandi par l'acquisition d'autres maisons. Trois arcs s'ouvrent sur la façade sur rue. Deux sont anciens. Le troisième, l'arc de gauche, aurait été édifié au 19e siècle. Chacun de ces arcs brisés est constitué par treize claveaux, avec clef médiane. Entre eux s'ouvrent de petites fenêtres rectangulaires. L'appareil est très soigné et les arêtes vives des encadrements sont abattues par un chanfrein. La cour rectangulaire est encadrée par les murs en encorbellement dont les enduits masquent le colombage. Ces encorbellements sont supportés par des poutrelles aux extrémités sculptées, reposant elles-mêmes sur quatre grands arcs établis sur chacune des faces de la cour. Deux de ces arcs partent d'un pilier à l'angle sud-ouest. Toutes les autres retombées se font, sans pilier intermédiaire, sur des piliers engagés dans les murs du rez-de-chaussée. Il en résulte que, sauf à cet angle sud-ouest, les arcs se coupent deux à deux à 1,50m de leur retombée, leur croisement donnant lieu à une coupe biaise assez compliquée. Les sommiers reposent sur les piliers engagés par l'intermédiaire de chapiteaux simplement épanelés. Seul, le chapiteau de l'angle nord-ouest a été sculpté de feuillages. Les tailloirs gothiques sont simplement creusés d'une gorge.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1951/02/07 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Arc du portail sur rue, façades et arceaux de la cour : inscription par arrêté du 7 février 1951

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Portail,élévation,arcade

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11206

1/4
maison
maison
© Monuments Historiques
Voir la notice image