Ancienne abbaye Sainte-Marie d'Orbieu

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Appelation d'usage

Communauté de la Théophanie

Destination actuelle de l'édifice

Orphelinat ; maison de retraite ; établissement conventuel

Titre courant

Ancienne abbaye Sainte-Marie d'Orbieu

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Lagrasse

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

C 17, 18, 18bis, 19, 44

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Moyen Age, 12e siècle, 13e siècle, 15e siècle, 18e siècle

Description historique

D'après la légende, la fondation de l'abbaye est attribuée à Charlemagne lequel, se rendant en Espagne avec son armée, rencontra quelques ermites qui vivaient en communauté dans cette vallée. La charte de Charlemagne, datée de 778, est réputée acte de fondation. Elle mentionne l'abbé Nimphridius qui semble avoir été le premier abbé. Les religieux bénédictins de Lagrasse furent recrutés dans l'aristocratie. A l'origine, l'abbé était nommé par les religieux. A partir de 1502, il le fut par le roi de France. A l'est se trouvent les constructions les plus anciennes, puis celles reconstruites au milieu du 18e siècle (occupées par la maison de retraite). L'église primitive pourrait remonter au 11e siècle. Peut-être y eut-il au 12e siècle une véritable église romane sur l'emplacement de l'église actuelle avec, au sud, l'église primitive conservée et formant bras de transept et, au nord, un autre bras symétrique qui aurait lui aussi comporté trois absides. L'église primitive est en ruines. Un incendie touche l'église à la fin du 12e siècle. Celle-ci est restaurée à partir de 1208 et jusqu'à la fin du siècle. L'église du 13e siècle, comme celle du 11e, montre de façon bien visible le crénelage qui constituait la défense du côté est et se terminait au clocher. Ce dernier est inachevé et date de 1505. L'amorce d'un mur d'enceinte est encore visible sur le contrefort de l'angle sud-ouest. Ce mur était baigné par un ruisseau dont les bords ont été aménagés au 18e siècle lors de la création d'un jardin à la française. L'ensemble du 18e siècle est établi sur deux axes et construit en pierre de taille. Tout le rez-de-chaussée est voûté soit d'arêtes, soit en berceau avec pénétrations au droit des croisées. Les pièces du premier étage sont tantôt plafonnées à la française, tantôt couvertes par des plafonds en plâtre avec gorges. Le long bâtiment au sud comporte seul un second étage où devait être logée la domesticité. Le cloître aurait été élevé vers 1760. Les culs de lampe des murs appartiennent au style rocaille.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1923/07/23 : classé MH ; 1932/06/03 : classé MH ; 1958/11/12 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

1) La chapelle de l'Abbé et son vestibule, y compris les fresques, les carrelages, la crédence ; les pièces voutées situées au-dessous ; les deux étages du cloître avec les murs d'appui, les fenêtres anciennes comprises dans les murs et les murs limitant la cour du cloître. 2) La grande salle avec son plafond et la cheminée. 3) Le transept nord de l'église avec les deux chapelles. 4) Les bâtiments fortifiés des celliers et dortoirs : classement par arrêté du 23 juillet 1923 - Les bâtiments de l'ancienne abbaye : classement par arrêté du 3 juin 1932 - Les bâtiments situés entre la cour du cloître de l'Abbé, la cour de service et le jardin d'entrée (cad. C 17, 18, 18bis, 19, 44) : classement par arrêté du 12 novembre 1958

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Chapelle,cloître,cellier,église,bâtiment conventuel,cour,salle capitulaire,four,moulin,cheminée,fenêtre,salle,transept,dortoir,cuisine,réfectoire,clocher,pavement,mur,décor intérieur

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Site archéologique : 11 185 1 AH. Objets mobiliers protégés OMH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du conseil général

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public, utilisation cultuelle

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11185

1/342
abbaye de Lagrasse
abbaye de Lagrasse
© Monuments Historiques
Voir la notice image