Ruines du château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Ruines du château

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Auriac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Références cadastrales

B 36, 49

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle, 12e siècle

Description historique

Le "castellum" est mentionné dès 1028, relevant alors des comtes de Carcassonne. Elle était sous la suzeraineté de l'archevêque de Narbonne. L'archevêque était suzerain du comte de Carcassonne. Après la croisade albigeoise, l'archevêque dut réclamer les châteaux d'Auriac et des Egues détenus par Simon de Montfort et qui lui furent restitués en 1227. Le château est situé sur un étroit plateau rocheux, accessible par la route d'un côté et donnant sur un ravin de l'autre. Les défenses extérieures, qui s'avançaient sur les pentes du ravin, sont très dégradées. L'ancien chemin d'accès présente des dispositions en chicane. Il longe la courtine sud pour aboutir à une porte pratiquée dans une tour carrée. La face d'entrée de la tour esst percée de trois séries d'ouvertures superposées, correspondant à ses trois étages. En remontant vers l'ouest, un mur perpendiculaire à la courtine pourrait être le vestige d'une seconde tour carrée moins importante, près de laquelle devait se trouver une autre entrée. Au-delà de la tour, la courtine se prolongeait de quelques mètres puis se retournait brusquement à angle aigu en suivant le dessin de l'éperon rocheux. Cet ouvrage d'angle est complété par une petite guette demi-circulaire. Puis un mur perpendiculaire à la courtine sud, dans le prolongement de la face orientale de la tour, ainsi que deux autres, délimitent un rectangle qui était occupé par l'ancien corps de logis. Au nord-est et au nord, les défenses sont pratiquement inexistantes de par la nature du site. Seul se voit le vestige de la chapelle, construite au bord du ravin. Vers l'ouest se trouve la partie la plus vulnérable de la forteresse, défendue par deux enceintes successives. L'enceinte intérieure peut être datée du 10e ou du début du 11e siècle. Les tours du sud-ouest, avec courtines et corps de logis, la chapelle et l'enceinte extérieure peuvent remonter au 12e siècle.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1948/04/10 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château (ruines) (cad. B 36, 49) : inscription par arrêté du 10 avril 1948

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat ; propriété de la commune

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'agriculture

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11020

1/8
château (ruines)
château (ruines)
© Monuments Historiques
Voir la notice image