Porte fortifiée dite de Pépi

Désignation

Dénomination de l'édifice

Ouvrage fortifié

Titre courant

Porte fortifiée dite de Pépi

Localisation

Localisation

Occitanie ; Aude (11) ; Alaigne

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Languedoc-Roussillon

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 15e siècle, 16e siècle

Description historique

Alaigne comptait parmi les seigneuries de l'archevêque de Narbonne. Le castrum est mentionné en 1252 et 1309, mais la construction de la porte fortifiée actuelle doit être postérieure. L'édifice adjacent à la porte servait déjà de maison presbytérale avant la Révolution et figure comme telle sur un plan du 18e siècle. La porte sud était alors dénommée porte de "Pépi" ou de "Popy". La porte profonde est surmontée d'une tour contenant trois salles superposées. La seule ouverture ancienne, au premier étage côté sud, est une embrasure verticale aux deux extrémités évasées circulairement. Le passage sous la tour est couvert d'une voûte en plein cintre. En avant de l'arc plein cintre, la première voûte présente une fente à mâchicoulis. La clef de l'arc d'entrée, au sud, est sculptée d'un blason suspendu par une courroie retordue. Plus haut dans le mur, est incrustée une grande pierre sculptée du blason en accolade de l'archevêque François Halle, le tout sculpté en relief. Cet écu est encadré par deux pinacles à crochets et surmonté d'une accolade. Au-dessus du fleuron sont sculptées, en relief, les initiales IHS en gothique. Plus haut est encastré un cadran solaire à chiffres gothiques. Le presbytère s'ouvre par une porte dont la construction est antérieure à celle de la tour. Porte en arc brisé, l'arc est composé de onze claveaux. Encadrement intérieur chanfreiné. La clef, au sommet, est sculptée en relief d'un écu suspendu par un lien retordu. Dans le mur du presbytère, à l'extérieur de la porte fortifiée, est incrustée une pierre rectangulaire sculptée en relief d'un écu. C'est le blason de François-Guillaume de Castelnau de Clermont-Lodève, archevêque de Narbonne.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1948/04/05 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Porte fortifiée dite de Pépi, à l'entrée Sud du village : ensemble, y compris la porte en arc brisé avec blason située à côté et la pierre incrustée dans le mur Est du presbytère précédant la porte : inscription par arrêté du 5 avril 1948

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Porte,décor extérieur

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

Accès Mémoire

11004

1/9
porte de Pépi
porte de Pépi
© Monuments Historiques
Voir la notice image