Château de Neublans

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Neublans

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Jura (39) ; Neublans-Abergement ; 1 rue du Château

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Adresse de l'édifice

Château (rue du) 1

Références cadastrales

A 561 à 568, 1121

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 18e siècle

Description historique

La première mention du château remonte à la fin du 11e siècle. Ruiné au 17e siècle,il est reconstruit en conservant des vestiges de l'édifice d'origine, notamment deux tours, au début du 18e siècle, à partir de son acquisition en 1703 par la famille Froissard de Broissia jusqu'à la Révolution qui le laissera inachevé. Principalement bâti en brique, il se compose d'un corps de logis, de plan irrégulier allongé, avec des façades rythmées par des pilastres colossaux à chapiteaux corinthiens sous un entablement complet partiellement recouvert de stuc. A l'intérieur, des éléments de décors anciens, notamment le grand salon actuel entièrement lambrissé, sont toujours visibles. Faute d'accès aux archives familiales, les informations disponibles ne permettent pas de mettre un nom sur le maître d'oeuvre pour cette architecture d'inspiration italienne et qui présente des caractères originaux, à commencer par l'emploi de la brique pour le gros oeuvre, rarement utilisée dans les demeures de cette époque dans la région. Cette brique était destinée à recevoir un enduit afin de mettre en valeur le dessin savant de la façade, ondulée par les tours et rythmée par les pilastres monumentaux surmontés de chapiteaux en stuc. Cette influence italienne présente dans certains des aménagements et décors intérieurs se retrouve aussi dans les bâtiments de la cour des communs qui borde au Sud l'accès au château. Les écuries et le pigeonnier, décrits dans l'expertise de 1793, forment, avec les remises à colonnades en bois, un ensemble exceptionnel. L'architecture à ordonnance de serlienne des écuries et la qualité des stalles avec leur cloisonnement à volutes et leurs sculptures d'impressionnantes têtes de griffons témoignent du grand raffinement de cette demeure tant dans sa conception que dans sa réalisation. (source : dossier de protection)

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Décor stuqué

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

2014/03/17 : inscrit MH ; 2015/10/13 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le château en totalité (cad. A 561 à 568, 1121) : inscription par arrêté du 17 mars 2014. Commission régionale du patrimoine et des sites du 19 septembre 2013. Commission nationale des Monuments historiques du 12 janvier 2015. L'arrêté du 13 octobre 2015 indique : "Est classée au titre des monuments historiques, en totalité, le château de Neublans, comprenant le logis, les différents bâtiments des communs dont les pavillons d'entrée, les écuries, le pigeonnier, les remises à colonnes, ainsi que le parc avec ses grilles et murs de clôture, tel qu'il est délimité par un liseré rouge sur le plan annexé au présent arrêté et situé, 1, rue du château, à Neublans-Abergement (Jura) sur les parcelles n° 561, 562, 563, 564, 565, 566, 567, 568 et 1121, d'une contenance respective de 22 a 90 ca, 57 a 20 ca, 12 a 33 ca, 21 a 15 ca, 3 ha 17 a69 ca, 32 a 75 ca, 35 a 50 ca, 1 ha 00 a 80 ca et 3 ha 25 a 95 ca, figurant au cadastre section A (...).

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 18 02 1971 (Façades et toitures du château et des communs (et notamment le bâtiment des écuries et le pigeonnier) ; stalles intérieures du bâtiment des écuries) (arrêté) abrogée.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
château
château
© Monuments historiques
Voir la notice image