Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Bourgogne-Franche-Comté ; Doubs (25) ; Cléron

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Franche-Comté

Références cadastrales

AB 11, 12, 18

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

18e siècle ; 19e siècle

Auteur de l'édifice

Jouffroy (peintre)

Description historique

La route du sel en provenance de Salins traversait la Loue à Cléron. L'éperon rocheux qui domine le gué a dû posséder une maison forte dès le Moyen-Age. Reprise au début du 14e siècle, elle est mentionnée en 1384, époque à laquelle le gué est remplacé par un pont en bois. Le corps de logis perpendiculaire à la Loue, flanqué d'une tour carrée, doit correspondre à cette campagne. L'aile sur la Loue et la tour circulaire, dite "Tour de la Folle", remonteraient au 15e siècle. En 1691, le corps de logis est transformé. A partir de 1840, le retour au médiévisme entraîne une série d'adjonctions visant à donner à l'ensemble un aspect de forteresse médiévale et à créer des appartements dans le même style, grâce à l'apport de cheminées provenant de Crépy-en-Valois, Luxeuil et Arguel.

Description

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en vis

Technique du décor des immeubles par nature

Vitrail ; menuiserie ; peinture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/07/06 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Corps de logis : façades et toitures ; deux escaliers en vis ; au rez-de-chaussée : cellier, actuelle entrée ; décor du vestibule (murs et voûtes peints, vitraux, carrelage) ; cheminée et décor de la salle des Gardes, actuelle salle à manger (murs et plafonds peints, carrelage) ; cheminée et décor du salon Don Quichotte, avec les scènes peintes sur les lambris ; au premier étage : cheminée et décor du grand salon (lambris, cuirs, plafond peint, parquet) et cheminée avec son trumeau dans la chambre bleue ; au deuxième étage : cheminée et décor du musée (escaliers et galeries, murs et plafond peints) , cheminée et décor de la chambre de la chatelaine (murs et plafonds peints). Jardin : maison de poupée ; édicule en treillage provenant de l'hôtel, 68 Grande-Rue à Besançon ; deux lions sculptés en pierre (cad. AB 11, 12, 18) : inscription par arrêté du 6 juillet 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

L'édicule provient de l'Hôtel Terrier de Santans à Besançon, 68 Grande Rue. site inscrit 25 10 1971 (arrêté).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/28