Château de la Roussière (également sur commune de Coulonges-sur-l'Autize)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de la Roussière (également sur commune de Coulonges-sur-l'Autize)

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Deux-Sèvres (79) ; Saint-Maixent-de-Beugné

Précision sur la localisation

Oeuvre sur plusieurs communes : COULONGES SUR L'AUTIZE. Anciennement région de : Poitou-Charentes

Références cadastrales

A 667, 670, 678

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle ; 15e siècle ; 17e siècle

Description historique

Le château est cité dès le 14e siècle. Il fut saccagé vers 1567 et rebâti vers 1570. Il fut à nouveau détruit et reconstruit à une époque ultérieure. C'est une maison bourgeoise datant probablement de la fin du 17e siècle, bâtie par moitié sur des caves voûtées du 13e siècle. La façade sud ouvre sur une terrasse et un jardin à la française. Cette façade est régulièrement percée de baies sur trois étages. Des lucarnes sont ouvertes dans les combles. De ce côté, l'accès au rez-de-chaussée s'effectue par un perron à double révolution. Du côté nord, la cour est fermée par un porche cantonné de deux tours inégales, datant probablement du 15e siècle. Intérieurement, la maison conserve plusieurs cheminées du 17e siècle. L'accès aux étages se fait par un escalier de pierre dont la rampe en fer forgé date du 19e siècle. A proximité des terrasses et du jardin à la française, se trouve un bassin rectangulaire pavé dans le fond, entouré d'un mur en moellon sans mortier. Trois fontaines en pierre de taille alimentent ce bassin par des caniveaux de pierre. Le trop-plein du bassin s'écoule par un caniveau qui enjambe un ruisseau par un aqueduc en fonte du 19e siècle, dans un ancien abreuvoir en pierre de taille. Une quatrième fontaine alimente un lavoir. Cet ensemble, appelé "le Gardou", pourrait remonter au 15e ou 16e siècle.

Description

Typologie de plan

Jardin régulier

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie ; sculpture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1982/12/06 : inscrit MH ; 1989/11/20 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures, y compris celles du porche d'entrée avec ses deux tours ; terrasse, grilles, jardin à la française (cad. A 667, 678) : inscription par arrêté du 6 décembre 1982 ; Système hydraulique (abreuvoir) (cad. A 670) : inscription par arrêté du 20 novembre 1989

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/11