Château, actuellement musée départemental d'art contemporain et sous-préfecture de Rochechouart

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Destination actuelle de l'édifice

Sous-préfecture ; musée

Titre courant

Château, actuellement musée départemental d'art contemporain et sous-préfecture de Rochechouart

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine 87 Rochechouart

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, limite 15e siècle 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

3e quart 19e siècle, 4e quart 20e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1858

Description historique

Le château de Rochechouart doit son origine à la fortification, vers l'an mil, d'un éperon rocheux dominant la Graine. La châtellenie fut, jusqu'en 1470, le fief d'une branche cadette des vicomtes de Limoges. De l'ancienne forteresse ne subsiste que le châtelet d'entrée à pont-levis qui conserve une des tours flanquantes du 13e siècle. D'importants travaux eurent lieu à la fin du 15e et au début du 16e siècle, consécutifs aux dégâts de la guerre de cent ans et à la faveur de la transmission de la vicomté à Jean de Pontville. Le château fut agrandi selon un plan pentagonal, dont la tour nord-ouest, arasée, devait être la tour-maîtresse. Bien que modifiés ensuite, les corps de logis portent encore témoignage de ces embellissements à des fins résidentielles : grandes travées de baies couronnées de lucarnes passantes, galerie de cour sur colonnes au fût mouluré en torsades (comme au château d'Oiron par exemple) , décor intérieur de peintures murales remarquablement conservé. En 1793, les révolutionnaires ne parvinrent qu'à étêter les deux tours qui encadrent la façade sud-est. Après l'acquisition du château par le département et la ville, en 1836, afin d'y loger la sous-préfecture et la mairie, différentes campagnes de restauration furent menées, au titre des Monument historiques, à partir de 1858-1859. L'aménagement du musée départemental d'art contemporain, ouvert en juin 1985, a été l'occasion d'un grande campagne de restauration intérieure.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1840 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Château : classement par liste de 1840

Nature de l'acte de protection

Liste

Précisions sur les éléments protégés

Château fort

Référence aux objets conservés

PM87000290, PM87000543, PM87000437, PM87001739

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

18 04 1914 (J.O.) ; Site archéologique : 87 126 14 AH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions concernant l'affectataire de l'édifice

Affecté en partie au ministère chargé de l'intérieur

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection