Hôtel du 18e siècle, actuellement sous-préfecture de Bellac

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel

Destination actuelle de l'édifice

Sous-préfecture

Titre courant

Hôtel du 18e siècle, actuellement sous-préfecture de Bellac

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Haute-Vienne (87) ; Bellac ; 8 rue Lamartine

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Adresse de l'édifice

Lamartine (rue) 8

Références cadastrales

AD 431

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 18e siècle

Description historique

Ce n'est qu'en janvier 1860 que le préfet, au nom du département de la Haute-Vienne, a signé l'acte d'acquisition de l'actuel hôtel de sous-préfecture. Il appartenait alors à Paul Lagorce, qui fut maire de Bellac, mais qui n'y habitait pas. Une tradition, non documentée, associe cette demeure à la famille Mallebay de la Mothe. Il faut en fait en attribuer la commande, vers 1775, à Jean-Joseph de Verdilhac, président lieutenant civil et criminel de la sénéchaussée de la Basse-Marche. Après sa mort, en janvier 1781, la propriété est passée à la famille de son neveu, Martial de La Salle, sieur de la Traverserie. C'est au fils de ce dernier, François, que Paul Lagorce avait acheté la maison en 1828. Le bâtiment est représentatif des habitations que se firent élever quelques riches notables et fonctionnaires royaux de la région de Limoges, dans la seconde moitié du 18e siècle. Sous son toit à comble brisé, l'hôtel présente des façades d'ordonnance classique très sobres, avec leurs fenêtres couverte en arc surbaissé, simplement ornées de garde-corps en ferronnerie. Du côté du jardin, un avant-corps à trois pans fait bénéficier un salon octogonal central d'un éclairage abondant. L'aménagement d'époque, lambris et escalier à rampe en fer forgé, est en grande partie conservé. L'architecte n'est pas connu : on a avancé les noms de Barbier, ingénieur des ponts et chaussées de la généralité de Limoges, auteur d'un projet pour l'évêché qui peut avoir influencé cet hôtel, et aussi celui de Vignaud, auteur du château de Lachenaud en Bussière-Boffy.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1966/07/28 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les façades et les toitures (cad. AD 431) : inscription par arrêté du 28 juillet 1966

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM87000617, PM87000035, PM87000028, PM87000618, PM87000029, PM87000785, PM87001691, PM87001690, PM87001689, PM87001692, PM87001688

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du département par mise à disposition de l'Etat en 1986

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'intérieur

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Pièces murales, tentures de l'Histoire d'Alexandre : Alexandre sur son cheval Bucéphale
Pièces murales, tentures de l'Histoire d'Alexandre : Alexandre sur son cheval Bucéphale
Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image