Domaine de Banizette

Désignation

Dénomination de l'édifice

Demeure

Titre courant

Domaine de Banizette

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; La Nouaille

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Références cadastrales

AL 59, 68 à 72, AE 22 à 24, AM 224

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 18e siècle

Description historique

La terre de Banizette, qualifiée de lieu noble au début du 17e siècle, appartenait en 1626 à Léonard Rousseau, fils d'un notaire. Passée par alliance à la famille felletinoise des Miomandre, anoblie en 1638, elle faisait partie de ces petites seigneuries rurales de la Marche, parfois limitées à un village, que des bourgeois et des officiers de l'administration comtale ou royale avaient constituées en acquérant des fractions de droits fonciers ou de justice. Trois ailes de bâtiments d'un étage, sous de hauts toits de tuile et d'ardoise, autour d'une cour où l'on pénètre entre deux piliers de pierre, forment le coeur du domaine, composé de prairies, de ruisseaux et de bois. Le logis est flanqué de deux avant-corps carrés formant pavillons, celui de gauche, ancienne chapelle, coiffé d'une sorte de clocheton, celui de droite construit en 1685, d'après un acte notarié. Les aménagements intérieurs datent du 18e siècle (porte d'entrée datée de 1789) : escalier en pierre à deux volées droites et jour central, salon à boiseries et cheminée de style Louis XV. D'imposantes dépendances agricoles, en partie du 17e siècle, complètent cette habitation, dominées par un pavillon-porche qui ouvrait sur l'ancien chemin menant à La Nouaille. Aux alentours immédiats se voient encore un moulin, des remises, des étables, un jardin potager. La conservation des lieux dans un état antérieur à celui que nécessite une agriculture modernisée a incité les propriétaires actuels à proposer au public l'accès à une sorte de musée de la vie rurale d'autrefois.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/10/08 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Manoir ; grande métairie ; les deux bâtiments de dépendances délimitant la cour ; moulin ; petit bâtiment à l'Ouest du moulin ; remise ; cour pavée ; jardin ; pavillon à tonnelle ; grange-étable ; petite métairie ; bief ; puits ; pont (cad. AL 59, 68 à 72 ; AE 22 à 24 ; AM 224) : inscription par arrêté du 8 octobre 1992

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Ferme,manoir,communs,moulin,remise,jardin,grange,étable,cour,puits,pont,pavillon,installation hydraulique,pavement

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/39
jardin du manoir de Banizette
jardin du manoir de Banizette
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image