Eglise de la Nativité de la Très-Sainte-Vierge

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise de la Nativité de la Très-Sainte-Vierge

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; La Saunière

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 12e siècle, 15e siècle

Description historique

Edifice de la fin du 12e siècle, se composant d'une nef à trois travées voûtées en berceau légèrement brisé, et d'une abside semi-circulaire. Les doubleaux de la nef sont à section carrée, retombant sur des colonnes à chapiteaux sculptés. Une chapelle a été bâtie au 15e siècle du côté nord. Une chapelle peu profonde a également été percée, avec, à l'extérieur, un enfeu abritant une tombe mutilée. La construction est épaulée de larges contreforts ajoutés postérieurement. Le portail est orné de claveaux polylobés.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1939/04/12 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise : classement par arrêté du 12 avril 1939

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM23000187, PM23000925, PM23000926

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Classement 27 01 1933 (arrêté) (porte d'entrée) annulé. Objets mobiliers protégés OMH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/7
Groupe sculpté : Vierge de Pitié avec saint Jean et sainte Madeleine
Groupe sculpté : Vierge de Pitié avec saint Jean et sainte Madeleine
Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image