Eglise Saint-Pierre-ès-Liens

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-Pierre-ès-Liens

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Creuse (23) ; La Celle-Dunoise

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Références cadastrales

AB 217

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 2e moitié 19e siècle

Description historique

Eglise mentionnée dès le 12e siècle. Avant la Révolution, la Celle-Dunoise possédait un prieuré-cure dont la nomination du titulaire appartenait à l'évêque de Limoges. Pendant la Révolution, l'église servit de Temple de la Raison et de lieu de réunion pour les assemblées électorales. Le culte catholique fut rétabli en l'an XI. L'édifice est agrandi en 1862 d'après les plans de l'architecte Masbrenier : allongement d'une travée, ouverture d'une porte principale dans le pignon ouest, déplacement de la tribune, portail nord remaçonné. En 1868, la sacristie fut démolie et remplacée par une chapelle contre laquelle fut bâtie une nouvelle sacristie. En 1879, le choeur fut orné d'une fresque exécutée par Albert Bertolletti. L'église comprend une nef de trois travées voûtées d'ogives ou d'un berceau brisé. Elle se termine par un choeur et une abside à trois pans couverts d'une voûte d'arêtes et de voûtes à pénétration. L'accès s'effectue par deux portes, dont le portail monumental au nord qui a conservé, sur la troisième voussure, des chapiteaux sculptés d'animaux. Le clocher carré s'élève au-dessus de la seconde travée bordée, au sud, d'un escalier en vis aménagé dans la maçonnerie. La porte et l'abside datent du 12e siècle. A l'intérieur, l'arc triomphal repose sur des chapiteaux aux corbeilles sculptées d'animaux. De même, la baie centrale de l'abside présente des chapiteaux sculptés de motifs floraux. Les vitraux datent du 19e siècle.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture, peinture, vitrail

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1921/02/23 : classé MH ; 1988/02/04 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Porte et abside : classement par arrêté du 23 février 1921 ; Eglise (à l'exception des parties classées) (cad. AB 217) : inscription par arrêté du 4 février 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Porte,abside

Référence aux objets conservés

PM23000482

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/5
Extérieur
Extérieur
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image