Croix de chemin dite des Templiers

Désignation

Dénomination de l'édifice

Croix de chemin

Titre courant

Croix de chemin dite des Templiers

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Peyrelevade

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle ; 14e siècle

Description historique

Croix de granit dont la partie supérieure, en forme de monstrance, représente, sur la face principale, le Christ entre la Vierge et Saint-Jean, sous une arcature trilobée surmontée d'un fronton. Sur le revers, également sous une arcature, la Vierge assise tient l'Enfant Jésus entre deux chandeliers. Sur les deux faces latérales se voient deux petits saints paraissant mitrés, placés dans des niches. Le fût octogonal dans la partie supérieure, carré dans la partie inférieure, est orné de quatre croix de Malte gravées. Ce fût semble planté comme un épieu et transpercer le corps d'un bélier. Le tout repose sur un socle carré. Cette croix se trouvait placée sensiblement à distances égales des commanderies des Templiers de Bourganeuf, d'Uzerches et d'Ussel, au point de croisement des anciennes voies romaines qui réunissaient ces trois villes sur le plateau de Millevaches.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; gravure

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1928/11/05 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Croix de chemin dite des Templiers : classement par décret du 5 novembre 1928

Nature de l'acte de protection

Décret

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/3