Ancienne abbaye Saint-André

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Titre courant

Ancienne abbaye Saint-André

Localisation

Localisation

Nouvelle-Aquitaine ; Corrèze (19) ; Meymac

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Limousin

Références cadastrales

AR 215, 413

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1669

Description historique

L'abbaye est un bon exemple de construction mauriste dans le centre de la France. Une première abbaye avait été fondée au 12e siècle. Les moines suivaient la règle de Saint-Benoît. L'abbaye fut pillée et brûlée pendant la guerre de Cent ans, en 1379. En 1435, les appartements sont signalés en ruine, suivis par l'église et les bâtiments conventuels au 16e siècle. Cloître, chapitre, réfectoire et dortoirs avaient disparu au 17e siècle. En 1648, le monastère fut affilié à l'ordre de Cluny, puis à la Congrégation de Saint-Maur qui releva l'abbaye de ses ruines. Les travaux s'étendent de 1679 à 1689. A la Révolution, l'ancienne abbaye servit de caserne avant d'être vendue par lots. En 1823, lors du rachat par la ville, le cloître et certains bâtiments conventuels furent démolis. L'aile sud fut reconstruite à l'identique. A l'origine, les bâtiments formaient, avec le mur sud de l'église, une cour carrée. De l'ensemble du 17e ne subsiste que le corps situé dans l'axe du transept, et ses deux pavillons.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1983/06/27 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures des parties suivantes : le bâtiment du 17s (y compris le pavillon avec son escalier) contigü au bras du transept de l'église ainsi que la salle voûtée au rez-de-chaussée ; le pavillon à l'angle Sud-Est et le pavillon contigü avec l'escalier du 17s ; le bâtiment du 19s (cad. AR 215, 413) : inscription par arrêté du 27 juin 1983

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Une partie de l'abbaye est transformée en salle d'expositions.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/10
abbaye de bénédictins
abbaye de bénédictins
© Inventaire général, ADAGP
Voir la notice image