Hôtel de ville

Désignation

Dénomination de l'édifice

Hôtel de ville

Titre courant

Hôtel de ville

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Sartène

Références cadastrales

I 73

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Description historique

L'édifice a été construit par les Gênois au début du 16e siècle. Il devint, dans les années 1580, résidence du lieutenant de la République lorsque l'ancienne seigneurie de la Rocca devint province et que le siège de la circonscription fut transféré de Porto Vecchio à Sartène. Ce palais fortifié présentait également une protection pour la population locale à une époque de conflits locaux et d'incursions barbaresques. Démantelé en 1564 lors du siège de Sampiero Corso, l'édifice fut rebâti peu de temps après. Théodore de Neuhoff, roi de Corse, y fixa sa résidence. Au 19e siècle, les deuxième et troisième étages furent aménagés en caserne. Le bâtiment comporte aujourd'hui quatre niveaux appareillés. Au rez-de-chaussée, une ouverture en plein cintre constitue un passage faisant communiquer la place de la Libération avec celle du Maghja. Elle était, à l'origine, fermée par un pont-levis qui en contrôlait l'entrée. L'élévation antérieure est animée de balcons, le dernier semblant supporté par d'anciens mâchicoulis.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/03/08 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Elévations et toiture (cad. I 73) : inscription par arrêté du 8 mars 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Élévation,toiture

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection