Château de la Punta

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de la Punta

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Alata

Références cadastrales

D 6

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

19e siècle

Auteur de l'édifice

Vincent Charles (architecte)

Description historique

Le comte Charles Pozzo di Borgo, député de Corse, était âgé de 24 ans lorsque l'Assemblée Nationale décida la destruction du château des Tuileries, incendié durant la Commune. L'entrepreneur chargé de la démolition ayant mis en vente les matériaux, le comte acheta un lot de pierres sculptées qu'il fit photographier en place, puis numéroter afin de pouvoir les reconstituer telles qu'elles étaient placées avant la démolition. Charles Vincent, architecte, fut chargé d'établir les plans du pavillon et d'étudier la possibilité d'une construction en Corse. Le pavillon reproduit, sur sa façade nord, une partie de l'oeuvre de Jean Bullant ; sur sa façade sud, une partie de celle de Philibert Delorme. Au-dessus des caves et du sous-sol, le rez-de-chaussée de la façade sud est orné de huit colonnes ioniques séparant des baies. Au-dessus règne un entablement ionique sculpté. Décorant le second étage, se trouvent huit colonnes corinthiennes. En guise de couronnement, un entablement forme corniche corinthienne. L'ensemble des colonnes avec leurs chapiteaux, l'entablement ionique, la corniche corinthienne, proviennent des Tuileries. Sur la façade nord de Jean Bullant, deux colonnes ioniques avec plaques de marbre et chapiteaux, provenant du pavillon de l'Horloge, décorent la porte d'entrée. Selon la tradition, elles auraient été sculptées par Jean Goujon. L'entablement est le même qu'à la façade sud, et se continue sur les façades est et ouest, ornées de pilastres.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture, sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1970/07/27 : inscrit MH ; 1977/02/07 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Terrasse correspondant aux façades (cad. D 6) : inscription par arrêté du 27 juillet 1970 ; Façades et toitures, pièces du rez-de-chaussée avec leur décor : vestibule, escalier, petit salon, grand salon, salle à manger et bibliothèque (cad. D 6) : classement par arrêté du 7 février 1977

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Bibliothèque,terrasse,escalier,vestibule,salon,salle à manger,élévation,toiture,décor intérieur

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 27 07 1970 (arrêté) (façades) annulée

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/2
Vue du donjon
Vue du donjon
Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN
Voir la notice image