Chapelle des Grecs (Chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Chapelle

Titre courant

Chapelle des Grecs (Chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel)

Localisation

Localisation

Corse ; Corse-du-Sud (2A) ; Ajaccio ; route des Sanguinaires

Adresse de l'édifice

Sanguinaires (route des)

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1619, 1632

Description historique

Oratoire suburbain bâti au bord de la route menant aux îles Sanguinaires, appelée aussi la voie des Tombeaux à cause des nombreuses chapelles qui la bordent. De 1675 à 1774, la chapelle servit au culte de la colonie grecque qui se réfugia de Maïna (Péloponèse) à Gènes, et de là à Ajaccio et à Cargèse. Napoléon Bonaparte s'y promenait souvent. Le général Antoine Pascal, comte Fiorella, qui prit une part active à la victoire de Castiglione en 1796, y a été inhumé en 1810. L'édifice comprend un porche, une nef et une abside. Quatre chapelles de formes diverses et des dépendances ont été ajoutées peu à peu au corps principal.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1927/03/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Chapelle des Grecs (Chapelle Notre-Dame-du-Mont-Carmel) : inscription par arrêté du 9 mars 1927

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/4
[Chapelle des Grecs]
[Chapelle des Grecs]
Donation André Kertész, Ministère de la culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion restreinte
Voir la notice image