Domaine de Saint-Brisson

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Domaine de Saint-Brisson

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Loiret (45) ; Saint-Brisson-sur-Loire

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Références cadastrales

ZH 149 à 158

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle, 15e siècle, 16e siècle, 19e siècle

Description historique

Le château est cité au 12e siècle dans la chronique de Suger, mais l'édifice actuel ne remonte pas au-delà du 13e siècle. A la veille de la guerre de Cent ans, l'édifice était défendu à l'est et au nord par une pente raide ; à l'ouest par un ravin ; au sud par un fossé dominé par une muraille crénelée et un donjon. Cette disposition était encore en place à la fin du 18e siècle. Le château offre un plan original : celui d'un hexagone cantonné alternativement de tours rondes et carrées. La tourelle Est (reconstruite au 19e siècle) abritait primitivement la chapelle. Le donjon était situé au sud. La basse-cour du château, ouverte vers le sud, était occupée par des maisons fortes. La cave gothique, visible dans l'avant-cour, semble être le vestige de l'une d'elles. Au 15e siècle, la courtine est surélevée, comme en témoignent la différence d'appareil et les six baies à moulures croisées. La courtine nord-ouest présente également la trace d'une surélévation tardive (18e siècle ?) venue intégrer le chemin de ronde médiéval. Une des tours rondes présente également la trace d'une surélévation du 15e siècle, sans doute en remplacement d'un hourd. En 1793, le propriétaire, Nicolas-Maximilien Séguier, voulant effacer tout souvenir des prérogatives seigneuriales, fait abattre le donjon et la courtine sud. En 1819, son descendant fait restaurer le château, abandonné depuis la Révolution. Toutes les ouvertures sont repercées ou créées en fonction de la nouvelle distribution intérieure, modifiée au goût du jour (salle à manger néo-gothique ; salon de style Louis XVI). Les tours carrées, arasées, prennent l'allure de pavillons. La façade sur cour de l'aile nord-est, traitée dans un style néo-classique, correspond à un état de la fin du 19e siècle. Le parc, avec ses allées droites, ses canaux délimitant un parterre et son plan d'eau, correspond à un aménagement de la fin du 18e siècle.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1993/04/07 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Parc, terrasses, douves et château (cad. ZH 149 à 158) : inscription par arrêté du 7 avril 1993

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Parc,terrasse,douves,pont,plan d'eau,canal,sous-sol,salle à manger,cour,bassin

Référence aux objets conservés

PM45000973, PM45001433, PM45001407, PM45001432, PM45001431

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscriptions 23 04 1947 et 15 06 1990 (arrêtés) annulées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

ensemble sud, vue générale
ensemble sud, vue générale
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (objets mobiliers), tous droits réservés
Voir la notice image