Château

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Loiret (45) ; Malesherbes

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Références cadastrales

1965 F 6p, 12 à 18, 2000 AI 67, 69, 72, 74, 61 à 66, 68, 70, 71, 76 à 78

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

14e siècle, 15e siècle, 4e quart 16e siècle, 1er quart 17e siècle, 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1723, 1724

Description historique

Le château a appartenu à plusieurs personnalités dont Jean et Louis Mallet de Graville, proches des rois Charles VII et Louis XII, ainsi que Henriette d'Entraigues, maîtresse du roi Henri IV. Du château initial, édifié aux 14e-15e siècles, il subsiste trois tours munies de leurs hourds entre lesquelles s'organisent deux ailes perpendiculaires. Jusqu'au début du 19e siècle, quatre ailes ponctuées de quatre tours fermaient une cour centrale selon les mêmes dispositions que le château-fort d'origine. Le corps principal, construit de 1720 à 1724, est l'oeuvre de Pierre de Vigny. Certains décors intérieurs sont dûs à Robert de Cotte, premier architecte du roi. L'aile en retour a fait l'objet d'une surélévation et d'un traitement des façades dans le style du corps principal, pour harmoniser l'ensemble et obéir à la rigueur classique du début du 18e siècle. Les dépendances s'élèvent autour de ce qui fut autrefois la basse-cour, communiquant avec le château par un pont-levis encadré de deux tourelles. Elles sont constituées de greniers ou grange à champarts, édifiés à la fin du Moyen Age et remaniés au 16e (porche) et 18e siècle (bulbe de la tour d'escalier) ; de la conciergerie ou maison du receveur qui abritait également le capitaine de la garde, dont la façade sur le parc fut remaniée en 1722 ; de la chapelle castrale édifiée à la fin du 15e siècle à laquelle fut adjoint un vaisseau plus vaste au début du 17e siècle ; du colombier remanié au début du 18e siècle ; de la glacière, mentionnée en 1723 ; de la maison dite de Châteaubriand, construite en 1776, qui aurait logé l'écrivain. Le parc du château est l'un des plus beaux arboretum datant de la fin du 18e siècle dans cette région. Dans ce parc, Malesherbes a rassemblé une collection d'arbres indigènes et exotiques dont il expérimenta l'acclimatation.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1965/05/06 : classé MH ; 1965/05/06 : inscrit MH ; 1988/07/26 : classé MH ; 1988/07/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Ensemble des bâtiments des greniers ; ensemble du parc, y compris les fabriques qui y sont édifiées (cad. F 6p, 12 à 18) : classement par arrêté du 6 mai 1965 ; Chambre d'Henriette d'Entragues ; salon de réception ; grand salon ; bibliothèque ; salle à manger : inscription par arrêté du 6 mai 1965 ; Façades et toitures du château ; façades et toitures de la maison dite de Chateaubriand ; chapelle ; conciergerie ; colombier ; douves et terrasse (cad. AI 67, 74, 72) : classement par arrêté du 26 juillet 1988 ; Glacière (cad. AI 72) : inscription par arrêté du 26 juillet 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Chapelle,conciergerie,colombier,terrasse,maison,parc,fabrique de jardin,glacière,bibliothèque,douves,salon,salle à manger,élévation,toiture,décor intérieur

Typologie de la zone de protection

Site inscrit ; site classé

Intérêt de l'édifice

Maison d'homme célèbre

Intérêt oeuvre

Abords : site classé 18 01 1982 (arrêté).

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/44
Façade principale et grilles d'entrée
Façade principale et grilles d'entrée
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine - Diffusion RMN
Voir la notice image