POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Abbaye

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Appellation d'usage

Abbaye bénédictine du Saint-Sépulcre

Titre courant

Abbaye

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Seuilly

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle ; 13e siècle ; 15e siècle ; 17e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Rabelais François, écrivain (habitant célèbre)

Description historique

Un prieuré fut fondé en 1095 par Guillaume de Montsoreau. Donné à l'abbaye de Saint-Etienne-des-Vaux en Limousin, ce prieuré fut érigé en abbaye vers 1100. En 1416, une partie de l'église et des bâtiments claustraux furent incendiés, puis reconstruits de 1466 à 1491 par Jeanne de France. En 1751, un ouragan dévasta l'abbatiale qui fut abandonnée à la ruine et dont il ne reste plus trace. Rabelais y commença ses études, et y situa des épisodes de la guerre pichroline. De l'ancien monastère subsiste l'Econome, du 15e siècle, dont la façade Est est accompagnée d'une tour polygonale d'escalier. Chapelle du 17e siècle avec abside semi-circulaire. Grange du 15e siècle. Les celliers du 15e siècle sont surmontés d'une grande salle qui fut probablement un dortoir. Le rez-de-chaussée est divisé par deux couloirs voûtés transversaux et comprend plusieurs salles voûtées en berceau plein cintre. Enfin, subsiste égamement un groupe de bâtiments conventuels dont le plus au nord présente, en sous-sol, des éléments du 12e siècle. Une salle fut voûtée au 13e siècle sur croisées d'ogives et liernes. A l'est et au sud de ce bâtiment furent construits des bâtiments du 15e siècle dont les façades furent reprises au 17e puis 19e siècle. Une fuye circulaire se trouve à l'est des bâtiments précédents.

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1948/04/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les parties suivantes de l'abbaye de Seuilly : celliers, parties des 12e, 13e et 15e siècles et salles voûtées des bâtiments conventuels Est-chapelle du 17e siècle - fuye : inscription par arrêté du 26 avril 1948

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Site archéologique : 37 248 3 AH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/15