Ancien prieuré de Saint-Cosme

Désignation

Dénomination de l'édifice

Prieuré

Titre courant

Ancien prieuré de Saint-Cosme

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; La Riche

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Références cadastrales

181, 181p, 183p, 189p ; 2003 AM 249, 785, 786

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

11e siècle ; 12e siècle ; 15e siècle

Auteur de l'édifice

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Ronsart Pierre de, écrivain (habitant célèbre)

Description historique

La fondation date de 1092. Du prieuré où vécut Ronsart subsistent de nombreux bâtiments, les uns ruinés comme l'église, d'autres complets, comme le logis du prieur habité par Ronsart, le réfectoire et une aile des bâtiments attenants. De l'église du 12e siècle subsistent deux travées du déambulatoire et deux chapelles absidiales. Le bâtiment du priorat est placé au sud de l'église et comporte, au premier étage, une galerie en encorbellement construite en pan de bois. Au nord se trouvent des bâtiments du 16e siècle et une construction du début du 12e. En 1944, un bombardement visant le pont sur la Loire de la ligne Paris-Tours, détruit le sous-prieuré et la porte d'entrée. Ronsart vécut dans ce prieuré, vint y mourir et y fut enterré. Le prieuré a été donné au département par l'Association de la Sauvegarde de l'Art français le 3 septembre 1951.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement ; protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1925/03/13 : classé MH ; 1925/03/13 : classé MH ; 1927/03/19 : inscrit MH ; 1949/11/16 : classé MH ; 1951/02/13 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les restes de l'abside et du bâtiment dit Prieurat, délimités par des teintes verte et rouge sur le plan annexé au décret : classement par décret du 13 mars 1925 - La salle capitulaire ; la maison à lucarnes et l'escalier Renaissance, délimités par des teintes violette et jaune sur le plan annexé à l'arrêté : classement par arrêté du 13 mars 1925 - La porte monumentale : inscription par arrêté du 19 mars 1927 - Les anciens communs (cad. 181) : classement par arrêté du 16 novembre 1949 - Le bâtiment du 12s ; le croisillon Sud de l'église ; la travée sud du déambulatoire ; l'extrémité orientale des communs (cad. 189p, 181p, 183p) : classement par arrêté du 13 février 1951

Nature de l'acte de protection

Arrêté ; décret

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Site inscrit 31 07 1947 (arrêté).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du conseil général

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/31