POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Ruines du donjon d'Etableaux

Désignation

Dénomination de l'édifice

Édifice fortifié

Titre courant

Ruines du donjon d'Etableaux

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Le Grand-Pressigny

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle ; 13e siècle

Description historique

Châtellenie relevant du château de Sainte-Julitte. Jean de Meingre, dit Boucicaut, maréchal de France, en devint propriétaire au début du 14e siècle. Le donjon proprement dit était une tour rectangulaire flanquée d'une tour plus petite. Il appartenait au même type que les donjons de Langeais, Montbazon et Loches. De cette tour, dont les étages supérieurs ont disparu, subsiste le mur nord, une partie du mur ouest et l'arrachement du mur est. Au 13e siècle, le donjon fut renforcé par une enceinte dont la courtine nord existe encore, et qui était flanquée de tours rondes dont deux subsistent. Sous le donjon, le rocher est creusé de galeries qui communiquaient avec lui, et dont certaines sont reliées entre elles par des arcades appareillées au 13e siècle. A l'angle sud-ouest de la terrasse est conservé un pavillon carré.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1952/04/09 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Donjon d'Etableaux (ruines) : inscription par arrêté du 9 avril 1952

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/10