Abbaye bénédictine de Saint-Pierre de Bourgueil

Désignation

Dénomination de l'édifice

Abbaye

Genre du destinataire

De bénédictins

Titre courant

Abbaye bénédictine de Saint-Pierre de Bourgueil

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Bourgueil ; avenue Le-Jouteux

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Adresse de l'édifice

Le-Jouteux (avenue)

Références cadastrales

2003 E 545, 549 à 553, 558, 559, 589, 590, 819, 1094, 1247, 1248, 1270, 1271, 1273 à 1276, 1314, 1315, 1317, 1412, 1427 à 1429

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Le Changeon

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 17e siècle, 18e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

19e siècle

Auteur de l'édifice

Miet Jean (architecte)

Description historique

Abbaye bénédictine fondée en 990 par Emma, duchesse de Guyenne et comtesse de Poitou. Elle est rattachée en 1630 à la congrégation de Saint-Maur. Pendant la Révolution, l'abbaye est vendue comme bien national, ce qui entraîne la destruction de nombreux éléments (église du 14e siècle, cloître...). Des bâtiments anciens subsistent les Grands Greniers, le bâtiment abbatial, le pavillon du 17e siècle. Le bâtiment du réfectoire et du dortoir a été construit à partir de 1720 par l'architecte Jean Miet. Il englobe la galerie méridionale du cloître datant du 14e siècle.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement, classé MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

2002/11/07 : inscrit MH ; 2003/02/06 : inscrit MH ; 2003/10/14 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les parties suivantes de l'abbaye et les sols qui constituent une réserve archéologique : les façades et toitures du bâtiment situé à l'emplacement des anciennes étables (cad. E 1275) ; le bâtiment contenant les anciennes prisons et des logements (cad. E 1427) ; les façades et toitures des bâtiments fermant la cour du cloître au nord (cad. E 550, 1427) ; les façades et toitures des bâtiments de la cure et de l'aumônerie (cad. E 549, 1247) ; les façades et toitures de la maison basse attenante au sud (cad. E 1314) ; ainsi que les parcelles E 1247, 1275, 1276, 1314, 1317 : inscription par arrêté du 7 novembre 2002, modifiée par arrêté du 6 février 2003 - Les parties suivantes de l'abbaye et les sols qui constituent une réserve archéologique : la grange Rochouart et les façades et toitures de la maison Orye qui lui est accolée (cad. E 1274) ; la grange dîmière (cad. E 1427) ; l'emprise au sol du choeur détruit de l'abbatiale (cad. E 553) ; le bâtiment dit "du réfectoire" et les parties subsistantes du cloître (cad. E 550) ; la porte d'accès monumentale à la cour (cad. E 1248) ; la porte de la Crosse donnant sur la cour du logis abbatial (cad. E 1429) ; le logis abbatial et les grands greniers (cad. E 1429) ; le jardin en terrasse dit "le château" (cad. E 559) ; les façades et toitures du moulin surplombant le Changeon (cad. E 1315) ; le pont sur le Changeon avec ses portes (cad. E 1429) ; le grand jardin, y compris la clôture et le bassin (cad. E 589, 590) ; les façades et toitures de la partie à deux niveaux de la maison du jardinier (cad. E 1412) ; ainsi que les parcelles E 545, 549 à 553, 558, 559, 589, 590, 819, 1094, 1248, 1270, 1271, 1273, 1274, 1315, 1412, 1427 à 1429 : classement par arrêté du 14 octobre 2003

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Cloître,logis abbatial,cellier,communs,jardin,bassin,pont,maison,réfectoire,galerie,porte,moulin,site archéologique

Référence aux objets conservés

PM37000068, PM37000573, PM37000686, PM37000685, PM37001053

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Ensemble formé par l'abbaye et ses abords : site inscrit 15 09 1977 (arrêté).

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscriptions 29 04 1940 (réfectoire et galerie méridionale du cloître, logis abbatial, porte de la Crosse et grands greniers ou celliers, anciens bâtiments de servitude) , 08 11 1988 (façades et toitures de la partie 19e du logis abbatial, partie à deux niveaux de la maison du jardinier, jardin avec son bassin, pont sur le Changeon) et 26 04 2002 (emprise au sol du choeur détruit de l'abbatiale, jardin en terrasse, grand jardin, moulin surplombant le Changeon) (arrêtés) annulées.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée ; propriété d'une association cultuelle

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété de la congrégation des Soeurs de Saint-Martin ; propriété de l'association diocésaine de Tours ; propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/57
Escalier de l'abbaye
Escalier de l'abbaye
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine (Centre de recherche des monuments historiques - CRMH) diffusion RMN
Voir la notice image