Silos dits Greniers de César

Désignation

Dénomination de l'édifice

Grenier public

Titre courant

Silos dits Greniers de César

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Indre-et-Loire (37) ; Amboise ; 36 quai Charles-Guinot

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Adresse de l'édifice

Charles-Guinot (quai) 36

Références cadastrales

2002 BI 95, 187, 192

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

16e siècle

Description historique

Les caves et silos sont creusés dans le coteau dépendant de l'hôtel-restaurant Le Choiseul. L'époque de ce creusement est incertaine. Les quatre silos furent aménagés en 1548 par un apothicaire, Gastignon, qui les utilisa peut-être pour la conservation des plantes médicinales. Ces souterrains furent acquis en 1588 par les Minimes dont le monastère, fondé en 1491, s'étendait entre le coteau et la Loire. Les souterrains comprennent une galerie inférieure, de plain pied avec le sol de la cour et profonde d'environ cent mètres. Une galerie supérieure divisée autrefois en deux étages par une voûte dont subsistent les arrachements. Au fond de l'étage intermédiaire se trouvent les quatre silos, autrefois séparés, reliés par des baies modernes creusées dans les parois. Ils ont la forme d'un cylindre surmonté d'une coupole hémisphérique. Ils sont constitués par un briquetage de petites briques, non appliqué au rocher, mais séparé de lui par un intervalle rempli de sablon. Le sommet des coupoles est percé d'un orifice criculaire situé au niveau du sol de l'étage supérieur. Au milieu de l'aire de chaque silo est creusé un puits rectangulaire descendant à travers une coupe de rocher jusqu'au souterrain inférieur. Un escalier rectiligne, creusé dans le rocher, relie les différents étages entre eux.

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1948/06/01 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Quatre silos dits Greniers de César, les galeries et l'escalier, à l'extrémité Est de la rue de la Concorde (cad. BI 95, 187, 192) : inscription par arrêté du 1er juin 1948

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Escalier,galerie

Typologie de la zone de protection

Abords d'un monument historique ; secteur sauvegardé ; site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection