Château de la Ferté-Vidame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de la Ferté-Vidame

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire 28 Ferté-Vidame (La)

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Références cadastrales

A 127 à 133, 182 à 183, B 301, D 6, 78 à 85, 87 à 89, 115, 118, 123, 124, 126, 129, 131

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

17e siècle, 3e quart 18e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1765, 1775

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Saint-Simon Claude Henri de Rouvroy, comte de (personnage célèbre)

Description historique

Un château fort existait déjà avant l'an Mil. Au 15e siècle, le château présentait une large enceinte entouré d'eau et cantonnée de tours rondes ou carrées. Au 17e siècle, la demeure est modernisée tout en conservant une allure médiévale marquée par les neuf tours, les douves et le plan irrégulier. L'édifice fut le séjour de Louis, deuxième duc de Saint-Simon, dont les Mémoires témoignent de la cour de Louis XIV. Il fait bâtir de nouveaux communs, appelés Petit Château. Au 18e siècle, l'édifice est agrandi et embelli. Le château, presque entièrement rasé jusqu'aux fondations, fut reconstruit en style classique et monumental par l'architecte Antoine Le Carpentier. A l'intérieur, les appartements sont enrichis de peintures et de stucs. Le parc fut redessiné à la française avec avenues, bassins parterres, canaux et balustrades. En 1784, à la demande du roi, le duc dut cédé son château au duc de Penthièvre, petit-fils de Louis XIV. A partir de 1795, le château est pillé. En 1798, la démolition du Grand Château est annoncée : destruction des intérieurs, suppression des toitures, arrachement des menuiseries et ferronneries. En 1815, Louis-Philippe, duc d'Orléans, puis roi, reprit possession du domaine et envisagea la restauration du Grand Château qui ne fut pas exécutée. Propriété de l'Etat en 1946, ce domaine a été acquis par le conseil général d'Eure-et-Loir en 1987 en vue de le sauvegarder.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1976/02/24 : classé MH ; 1991/02/26 : classé MH ; 2007/09/26 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Les ruines du château ; les façades et toitures des communs ; la grille d'honneur du château, en fer forgé (cad. B 301 ; D 84) : classement par arrêté du 24 février 1976 - Le parc du château avec ses allées plantées ou non et ses pièces d'eau, ainsi que les pavillons du garde et du jardinier et le saut-de-loup avec ses grilles de part et d'autre (cad. D 6, 78 à 83, 85, 87 à 89, 115, 118, 123, 124, 126, 129, 131 ; A 127 à 133, 182 à 183) : classement par arrêté du 26 février 1991 - Les intérieurs et les décors des communs du château, appelés " Le petit Château ", en totalité, situés place Saint-Simon (cad. B 301) : inscription par arrêté du 26 septembre 2007

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Communs,parc,allée,bassin,pavillon,élévation,clôture,décor intérieur

Typologie de la zone de protection

Site inscrit

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Inscription 27 08 1990 (arrêté) annulée. Site inscrit 20 08 1975 (arrêté).

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété du département

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du conseil général d'Eure-et-Loir

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/52
Douves et terrasses, plantation d'arbustes
Douves et terrasses, plantation d'arbustes
Ministère de la Culture (France) - Médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine - Diffusion RMN
Voir la notice image