Château de Courtalain et ses dépendances (également sur commune d'Arrou)

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Courtalain et ses dépendances (également sur commune d'Arrou)

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Eure-et-Loir (28) ; Courtalain

Précision sur la localisation

Oeuvre située en partie sur la commune : Arrou. Anciennement région de : Centre

Lieu-dit

Courtalain

Références cadastrales

A 1 à 8, 10, 11, 17 à 19, B 76, 77, 90, 96, 166, 322, 323

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

Limite 15e siècle 16e siècle, 18e siècle, 1ère moitié 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1750, 1812, 1836

Description historique

Le domaine de Courtalain appartient depuis 1553 à la famille de Montmorency qui lui a donné son aspect actuel. Ce château Renaissance a été construit à la fin du 15e siècle et au début du 16e siècle, puis remanié au début du 19e siècle (tour néo-gothique de 1812). Les dépendances sont du milieu du 18e siècle. Jusqu'à la Révolution, le château est essentiellement complété par les communs et le jardin à la française aménagé par Lestrade. Le pavillon Caroline a été bâti dans le 2e quart du 19e siècle. Le duc Anne-Charles-François s'est occupé de la restauration et de l'embellissement de son domaine. Ainsi, au début du 19e siècle, il a fait aménager le parc, d'inspiration anglaise, par l'architecte paysagiste Louis-Martin Berthault.

Description

Emplacement, forme et structure de l’escalier

Escalier intérieur : escalier en vis

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1926/07/09 : inscrit MH ; 1991/05/10 : inscrit MH ; 1997/05/21 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du château (cad. A 10) : inscription par arrêté du 9 juillet 1926 - Escalier en vis principal du château ; façades et toitures des dépendances du milieu du 18e siècle (pressoir, étables, écuries, remises à voitures, grange, logements des domestiques et du régisseur, buanderie) , pavillon d'entrée de la cour des communs, murs qui ferment ou subdivisent cette cour avec leurs portails ; pavillon Caroline avec son décor ; façades et toitures de l'orangerie ; façades et toitures de la briquetterie et vestiges des fours ; façades et toitures de la conciergerie vers la place de l'église ; pavillons du jardin potager et son mur de clôture ; douves (cad. A 4 à 8, 10, 11, 17 à 19 ; B 90, 76, 77) : inscription par arrêté du 10 mai 1991 - Façades et toitures du pavillon de garde, sur la route de Châtillon-en-Dunois (cad. Arrou XW 36) : inscription par arrêté du 10 mai 1991 - Parc paysager constitué de la prairie et des grandes perspectives autour du château (cad. A 1, 2, 6 ; B 322, 323) , ainsi que ses éléments bâtis non encore protégés : glacière (cad. non cadastré) , mur d'enceinte préservé autour des grands axes d'accès au château et aux douves le long du C.D. no 927 (cad. A 1 ; B 166) , façades et toitures du pavillon de garde à l'entrée de l'allée d'accès aux douves depuis le C.D. no 927 (cad. B 96) , façade méridionale et toiture du pavillon du jardinier et mur d'appui de la serre (démolie) (cad. A 3) : inscription par arrêté du 21 mai 1997

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société civile immobilière

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/8
Ensemble sur parc
Ensemble sur parc
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN-GP
Voir la notice image