Ancien couvent des Cordeliers, actuellement lycée Marceau

Désignation

Dénomination de l'édifice

Couvent, lycée

Genre du destinataire

De cordeliers

Destination actuelle de l'édifice

Lycée

Titre courant

Ancien couvent des Cordeliers, actuellement lycée Marceau

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Eure-et-Loir (28) ; Chartres ; 12 rue Saint-Michel ; 2, 4 rue Jehan-Pocquet ; 5bis boulevard de la Courtille

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Adresse de l'édifice

Saint-Michel (rue) 12 ; Jehan-Pocquet (rue) 2, 4 ; Courtille (boulevard de la) 5bis

Références cadastrales

AL 30, 31, 158, 184 à 186

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

2e moitié 16e siècle, 1ère moitié 17e siècle, 4e quart 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1570, 1572, 1576, 1887

Auteur de l'édifice

Piébourg Alfred (architecte)

Description historique

La construction du couvent des Cordeliers date de 1570, le premier couvent ayant été détruit lors du siège de la ville en 1568 (la chapelle a été achevée en 1576 et le portail en 1572 ; chaque piédroit a conservé un bas-relief et un panneau d'inscriptions). Ces bâtiments conventuels, bien que remaniés intérieurement, ont gardé leur volume et leur aspect d'origine. L'ancien couvent des Cordeliers faisait partie du lycée Marceau ; il a servi pendant un siècle de cuisine et de réfectoire pour les lycéens. Le lycée a été construit en 1887 par l'architecte Alfred Piébourg, en pierres de Berchères (Eure-et-Loir). Il était prévu à l'origine pour accueillir 450 lycéens de la région chartraine. Il est caractéristique de l'architecture scolaire de la IIIème République. Il comporte notamment une cour d'honneur différente des autres cours, les bâtiments d'un étage sont bordés d'une galerie haute avec des ferronneries travaillées. L'édifice qui terminait de façon élégante l'ancien lycée Marceau, au sud, sur le boulevard de la Courtille, a d'abord constitué la chapelle, l'amphithéâtre de chimie puis le gymnase du lycée. La chapelle et l'amphithéâtre de chimie sont devenus Muséum d'histoire naturelle en 1968.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Ferronnerie

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1979/03/09 : inscrit MH ; 2000/03/02 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures ; galeries du cloître ; mur subsistant de la chapelle fermant la cour du cloître (cad. AL 158) : inscription par arrêté du 9 mars 1979 - Sol de la parcelle AL 158 ; façades et toitures de tous les éléments bâtis du lycée de 1887, à l'exclusion du logement de fonction construit en 1987 (cad. AL 184, 185, 186) : inscription par arrêté du 2 mars 2000 - Portail de l'ancien couvent des Cordeliers, 42, rue Saint-Michel (cad. AL 31) ; sol des parcelles AL 30 et AL 31 : inscription par arrêté du 2 mars 2000

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Secteur sauvegardé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété privée

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété d'une personne privée : portail

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/3
Ancien couvent des Cordeliers, actuellement lycée Marceau : Aile sud, galerie du cloître, vue générale
Ancien couvent des Cordeliers, actuellement lycée Marceau : Aile sud, galerie du cloître, vue générale
© Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, Diffusion RMN-GP
Voir la notice image