POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Ancien grand séminaire

Désignation

Dénomination de l'édifice

Séminaire

Appellation d'usage

Centre administratif Condé

Destination actuelle de l'édifice

Centre administratif

Titre courant

Ancien grand séminaire

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Cher (18) ; Bourges ; 52 rue Moyenne ; 2 rue Victor-Hugo

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Adresse de l'édifice

Moyenne (rue) 52 ; Victor-Hugo (rue) 2

Références cadastrales

1980 IO 279

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

4e quart 17e siècle ; 2e quart 18e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1682 ; 1743

Description historique

La construction du grand séminaire a été décidée par Monseigneur Phelypeaux de la Vrillière, archevêque de Bourges, et réalisée par Joseph Lingré, architecte nivernais, sur des plans de Pierre Bullet. Contemporaine de la révocation de l'Edit de Nantes, cette imposante construction à trois corps (un corps central flanqué de deux ailes transversales) et à cinq niveaux, se voulait le symbole de l'Eglise catholique triomphante. En 1743 fut élevé le corps de porche en demi-lune selon les plans de l'architecte François II Franque. Le bâtiment principal reflète l'académisme architectural du début du règne de Louis XIV. A la Révolution, les lieux servirent de caserne et subirent des dommages. Cette nouvelle affectation explique l'existence de deux ailes s'élevant de part et d'autre de la cour d'honneur, entre le bâtiment principal et le corps d'entrée, et dont l'aspect actuel résulte de travaux effectués en 1835 et 1839.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture ; ferronnerie

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1992/03/23 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Façades et toitures du corps d'entrée et du bâtiment principal ; dans le bâtiment principal : vestibule, salle voûtée en pierre, située au rez-de-chaussée de l'aile transversale Ouest, dessus de porte sculpté, situé dans le couloir Est, rampe en fer forgé de l'escalier principal (cad. IO 279) : inscription par arrêté du 23 mars 1992

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Secteur sauvegardé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Secteur sauvegardé : arrêté du 18 02 1965. Objets mobiliers protégés OMH.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de l'Etat

Affectataire de l'édifice

Ministère chargé de l'économie et des finances

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/23