POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Ancienne forteresse de Montrond

Désignation

Dénomination de l'édifice

Forteresse

Titre courant

Ancienne forteresse de Montrond

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Cher (18) ; Saint-Amand-Montrond

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Lieu-dit

Montrond

Références cadastrales

1980 AV 125, 126, 128, 137, 141, 146, 150 à 154, 162, 167, 168, 169, 172, 240

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Cher (le) ; la Marmande ; le Chignon

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1er quart 13e siècle ; 15e siècle ; 1ère moitié 16e siècle ; 1ère moitié 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1621 ; 1646

Auteur de l'édifice

Description historique

Dès la fin du 9e siècle, il existe probablement une forteresse ; la première mention certaine apparaît en 1225, date à laquelle Renaud de Montfaucon fortifie le château ; en 1361, occupation anglaise ; en 1412, le château d'Orval ayant été brûlé par les anglais, Charles d'Albret, seigneur d'Orval et de Saint-Amand, s'installe au château de Montrond, mieux protégé ; d'importants travaux ont lieu pendant le 15e siècle et au début 16e siècle ; une chapelle pour Isabeau de La Tour du Pin est fondée à la fin du 15e siècle ; en 1606, le château est acquis par le duc de Sully ; les bâtiments étant très délabrés, Sully réaménage le logis, crée le jardin, reprend les fortifications ; de 1621 à 1652, les fortifications sont achevées pour Henri II de Condé et son fils Louis II, le Grand Condé, par Jean Sarrazin, architecte ; en 1652 a lieu le siège de Montrond ; le château est démantelé à partir de 1736, puis sert de carrière ; en 1834, Montrond est transformé en jardin public ; en 1970, un chantier de fouilles confié au CHASA est ouvert.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement ; inscrit MH partiellement ; protection partielle

Date et niveau de protection de l'édifice

1988/11/14 : classé MH ; 1988/11/14 : inscrit MH ; 1988/11/14 : inscrit MH ; 1988/11/14 : inscrit MH ; 1988/11/14 : inscrit MH ; 1988/11/14 : inscrit MH ; 1988/11/14 : inscrit MH ; 1988/11/14 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Tour de l'Horloge ; massif carré de la tour de l'Emir ; Grand Cavalier ; sortie de secours, y compris le saut-de-loup ; sols et substructures correspondant partiellement à l'emprise de l'ancienne forteresse (cad. AV 125, 126, 128, 141, 146, 150 à 154, 167, 168, 172) : classement par arrêté du 14 novembre 1988 ; Salle souterraine au fond du fossé avec embrasures de tir (cad. AV 137) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988 ; Vestiges dégagés de la haute-cour (cad. AV 141) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988 ; Demi-lune du Cavalier (butte de terre) (cad. AV 154) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988 ; Ravelin d'Orval (butte de terre) (cad. AV 162) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988 ; Mur en élévation (cad. AV 168) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988 ; Sous-sol, sol et murs en élévation (murs de soutènement du demi-bastion, de la fausse-braie et de la grande terrasse : grande galerie souterraine) , à l'exception du bâtiment élevé au 19s (cad. AV 169) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988 ; Fossé et mur en élévation du demi-bastion de l'entrée (cad. AV 240) : inscription par arrêté du 14 novembre 1988

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Typologie de la zone de protection

Site classé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Site classé 12 03 1942 (arrêté) annulé.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune ; propriété d'une société privée ; propriété d'un établissement public communal ; propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/13