POP

Plateforme ouverte du patrimoine

Eglise Notre-Dame

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Destination actuelle de l'édifice

Église paroissiale

Titre courant

Eglise Notre-Dame

Localisation

Localisation

Centre-Val de Loire ; Cher (18) ; Bourges ; rue Notre-Dame

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Centre

Adresse de l'édifice

Notre-Dame (rue)

Références cadastrales

1989 HV 353

Milieu d'implantation pour le domaine Inventaire

En ville

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle ; 16e siècle

Siècle de campagne secondaire de consctruction

2e quart 17e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1525 ; 1640

Description historique

Cette église a été édifiée au 15e siècle. A cette époque, elle ne devait comporter qu'une nef correspondant aux quatre travées orientales actuelles, et un clocher devait s'élever sur la première. L'église a été détruite par l'incendie de 1487 (reste des parties dans la nef), puis reconstruite dans les premières années du 16e siècle et agrandie par l'adjonction des bas-côtés et de la chapelle sud. La tour-clocher, construite en 1525, est attribuée à Guillaume Pelvoysin. Le portail antérieur et le portail latéral ont été transformés en 1640 par les sculpteurs Michel Legendre et Claude Bellorier. Le portail d'entrée, qui s'ouvre dans l'une des chapelles sud, fut surélevé à la fin de la Renaissance par une colonnade encadrant une série de niches. La porte avec ses menuiseries semble être un remaniement du 17e siècle. A l'intérieur, la première travée de la nef conserve les piliers renforcés qui supportaient l'ancien clocher. Les collatéraux conservent également les contreforts qui appartenaient à l'église primitive. L'abside à trois pans est percée de fenêtres à meneaux et réseaux de pierre flamboyants. Un vitrail du 16e siècle, représentant l'histoire de saint Jean-Baptiste, a été conservé dans la dernière travée du bas-côté nord. La tour, de plan rectangulaire, renferme deux salles octogonales couvertes par des voûtes d'ogives à huit branches. L'étage du beffroi est éclairé sur chaque face par deux baies géminées sous un arc de décharge plein cintre. Au-dessus, une balustrade formant cheneau est dominée par une flèche quadrangulaire et terminée par un petit campanile.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Peinture ; sculpture ; vitrail

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1931/01/26 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise Notre-Dame (cad. HV 353) : classement par arrêté du 26 janvier 1931

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM18001098 ; PM18001097 ; PM18001209 ; PM18001210 ; PM18000062 ; PM18000435 ; PM18000063 ; PM18000068 ; PM18000149 ; PM18000150 ; PM18000064 ; PM18000065 ; PM18000069 ; PM18000436

Typologie de la zone de protection

Secteur sauvegardé

Intérêt de l'édifice

À signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/43