Forges de Caussanus

Désignation

Dénomination de l'édifice

Forge anglaise

Titre courant

Forges de Caussanus

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Bruniquel

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

B 8, 10, 841

Nom du cours d'eau traversant ou bordant l'édifice

Aveyron (la rive gauche de l')

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

1ère moitié 19e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Garrigou Jean-Baptiste (maître d'ouvrage)

Description historique

Fondée en 1821 par Jean-Baptiste Garrigou, cette forge comprend en 1830 deux hauts fourneaux au charbon de bois, trois feux d'affinerie, deux laminoirs et deux fours à réverbère, trois halles à magasins de charbon, des ateliers, des logements d'ouvriers et la maison du directeur. Les deux hauts fourneaux formant un massif unique pyramidal sont en pierre de taille très bien appareillées. A ce massif ceinturé (de tirants) en métal est adossé un troisième petit four en pierres de taille moins bien appareillées, vraisemblablement plus tardif ; le chemisage de ces trois fours est intact. La façade antérieure à fronton de l'ancienne halle de coulée est particulièrement bien soignée, avec ses baies et son portail en plein cintre. Du bâtiment de la forge ne subsistent plus que des vestiges. Rattachée successivement à plusieurs sociétés dont la Compagnie de chemin de fer Paris-Orléans, la forge s'arrête en 1880 ; une usine de phosphates lui succède vers 1884 ; enfin, après la Seconde Guerre mondiale, l'usine chimique Bozel-Malétra qui l'occupait alors et fabriquait de la lessive, abandonne le site. C'est un des rares ensemble de hauts fourneaux de la région conservé.

Description

Source de l'énergie utilisée par l'édifice

Énergie thermique ; énergie hydraulique

État de conservation (normalisé)

Établissement industriel désaffecté

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH partiellement

Date et niveau de protection de l'édifice

1991/06/17 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Logement des ouvriers ; deux pavillons d'entrée avec le portail de pierre ; bâtiment des hauts-fourneaux ; bâtiment de la forge (cad. B 8, 10, 841) : inscription par arrêté du 17 juin 1991

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

À signaler

Intérêt oeuvre

Témoin de l'activité industrielle dans les gorges de l'Aveyron.

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'une société privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection