Ruines du logis de Lagarde

Désignation

Dénomination de l'édifice

Maison

Titre courant

Ruines du logis de Lagarde

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Saint-Amans-de-Pellagal

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

B 450

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

12e siècle ; 13e siècle

Description historique

Lagarde fut, au Moyen Age, un village fortifié assez important, possession de l'abbaye de Moissac. Les moines venaient y séjourner, surtout aux époques de la peste. Plus tard, cession du castellum aux frères Calvère par les abbés de Moissac. Simon de Montfort détruisit le castellum en représailles contre les seigneurs partisans du comte de Toulouse. Au 19e siècle, le service religieux cessa progressivement d'y être célébré. De l'édifice roman primitif ne reste que l'abside et une partie de la nef avec une arcade en ogive. A proximité de la chapelle se trouve le logis lui-même dont il ne reste qu'une tour bien appareillée et une partie d'un bâtiment central.

Description

État de conservation (normalisé)

Vestiges

Protection et label

Nature de la protection de l'édifice

Inscrit MH

Date et niveau de protection de l'édifice

1980/12/18 : inscrit MH

Précision sur la protection de l'édifice

Logis de Lagarde (ruines) (cad. B 450) : inscription par arrêté du 18 décembre 1980

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Intérêt de l'édifice

A signaler

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété privée

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection