Eglise Saint-Orens

Désignation

Dénomination de l'édifice

Église

Titre courant

Eglise Saint-Orens

Localisation

Localisation

Occitanie ; Tarn-et-Garonne (82) ; Maubec

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

B 425

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

15e siècle, 16e siècle, 19e siècle

Année(s) de(s) campagne(s) de construction

1595, 1841, 1920

Description historique

Maubec est la seule paroisse du Tarn-et-Garonne à avoir fait partie du diocèse de Lombez. Sa situation d'éperon rocheux semble en avoir fait un point stratégique sur la voie romaine de Toulouse à Lectoure. L'église fut brûlée en 1590 par les Protestants. Restaurée en 1595, elle subit d'autres restaurations à partir du 19e siècle : élévation des murs de la nef à la même hauteur que ceux du choeur en 1841. Construction de la voûte en 1878, qui s'écroula partiellement en 1919. Nouvelle campagne de travaux en 1920. L'édifice à nef unique est précédé d'un porche en maçonnerie ouvert par trois baies en ogive, étayées de deux contreforts. Ce massif de maçonnerie devait servir de base à un ancien clocher dont le projet établi vers 1860 n'aboutit pas. Ce porche est adossé à un mur-pignon jouant le rôle de clocher-mur. L'accès à l'église se fait par un portail Renaissance surmonté d'un fronton triangulaire supporté par des pilastres rudentés. Triglyphes et métopes décorées de rosaces ornent la frise. La nef se prolonge par un chevet polygonal. Deux chapelles latérales à l'ouest et deux autres à l'est s'ouvrent sur cette nef. Les ogives des voûtes reposent sur des culots sculptés (animaux fantastiques, chauves-souris, sirènes...).

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1955/01/15 : inscrit MH ; 1986/08/27 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Eglise, sauf parties classées (cad. B 425) : inscription par arrêté du 15 janvier 1955 ; Façades, y compris le porche et le portail d'entrée qu'il abrite ; toitures, y compris celle du porche (cad. B 425) : classement par arrêté du 27 août 1986

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Référence aux objets conservés

PM82000972, PM82000973, PM82000974, PM82001003, PM82001004

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété de la commune

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection