Château de Gramont

Désignation

Dénomination de l'édifice

Château

Titre courant

Château de Gramont

Localisation

Localisation

Occitanie 82 Gramont

Précision sur la localisation

Anciennement région de : Midi-Pyrénées

Références cadastrales

AO 17

Historique

Siècle de la campagne principale de construction

13e siècle, 14e siècle, 16e siècle

Personnalités liées à l'histoire de l'édifice

Monluc, ou Montluc, Blaise de Lasseran Massencome, seigneur de (personnage célèbre)

Description historique

Ce château est lié à la mémoire du chevalier Arnaud Guilhem de Barbazau, surnommé le "chevalier sans reproche" et le "restaurateur du royaume et de la couronne de France", qui défit en combat singulier sous les murs du château de Montendre les six représentants de l'armée anglaise et fut autorisé à porter les armes pleines et entières de la Maison de France, sans altération ni brisure. Mort en 1432 de blessures de guerre, il fut inhumé à Saint-Denis avec les honneurs royaux. Est également lié à l'histoire du château, Jean-Jacques Le Franc de Pompigna, poète et fondateur de l'Académie de Montauban, dont l'ascendance maternelle était en possession de la terre de Gramont. Le château se présente comme un ensemble de constructions disposées en équerre. La branche nord est occupée par le château primitif du 13e siècle, constitué par un corps quadrangulaire épaulé au sud-est d'une tour carrée, dite Tour Simon de Montfort, découronnée et diminuée de trois mètres au 19e siècle. Au sud-ouest de cette tour, les écuries sont une adjonction du 17e siècle, ainsi que le portail à bossages de l'entrée qui a remplacé le pont-levis. Les fenêtres à croisée de pierre, les échauguettes et archères ainsi que la charpente sont une restauration du 19e siècle. L'aile Renaissance, sur plan classique, est constituée d'un corps central quadrangulaire, encadré de deux pavillons. L'appareil gothique des façades provient d'une forteresse qui occupait l'éperon rocheux au 14e siècle, à l'emplacement des terrasses sud.

Description

Technique du décor des immeubles par nature

Sculpture

Protection

Nature de la protection de l'édifice

Classé MH partiellement, inscrit MH partiellement, protection totale

Date et niveau de protection de l'édifice

1947/04/01 : inscrit MH ; 1973/02/21 : classé MH

Précision sur la protection de l'édifice

Le château, à l'exception des parties classées : inscription par arrêté du 1er avril 1947 - Les façades et toitures ; le grand salon de réception et l'escalier droit intérieur (cad. AO 17) : classement par arrêté du 21 février 1973

Nature de l'acte de protection

Arrêté

Précisions sur les éléments protégés

Escalier,salon,élévation,décor intérieur

Intérêt de l'édifice

A signaler

Observations concernant la protection de l'édifice

Objets mobiliers protégés OMH

Statut juridique

Statut juridique du propriétaire

Propriété d'un établissement public de l'Etat

Précisions sur le statut juridique du propriétaire

Propriété du CMN (centre des Monuments nationaux)

Conditions d'ouverture au public

Ouvert au public

Références documentaires

Date de rédaction de la notice

1992

Cadre de l'étude

Recensement immeubles MH

Typologie du dossier

Dossier de protection

1/4
Façade vue en perspective
Façade vue en perspective
Ministère de la Culture (France), Médiathèque de l'architecture et du patrimoine, diffusion RMN
Voir la notice image